lang-fr
Deutsch
English
Nederlands
Italiano
Español

Panier

Menu
Trouver le bon gilet de sauvetage

Trouver le bon gilet de sauvetage

ça peut nous arriver à tous, plaisanciers occasionnels ou marins chevronnés : une vague plus forte, un coup de vent, une faute de barre, ou simplement une perte d'équilibre... et on peut tomber à l'eau. Si vous passez à la mer, un gilet de sauvetage peut vous sauver la vie. C'est pour cela que sur chaque bateau il doit y avoir des gilets adéquats et en nombre suffisant pour tout l'équipage. Mais quel de gilet choisir parmi les nombreux modèles disponibles sur le marché ? Comment différencier les bons gilets de sauvetage et comment les porter ? Ce guide est là pour vous aider à choisir les gilets qui correspondent à vos besoins.

Voir tous les gilets »

Ce qu'il faut avoir en tête lors du choix d'un gilet

Le choix de gilets de sauvetage sur le marché est énorme. SEATEC, Secumar, Marinepool, Kadematic et Spinlock ont mis au point différents modèles de gilets dans des tailles, poids et coupes variées et à tous les prix. La sélection s'avère difficile. Que vous achetiez vos gilets en ligne ou dans un magasin local, vous devez vous poser les questions suivantes :

  • Le gilet est-il dédié à une personne en particulier ou sera-t-il utilisé par des équipiers différents (par exemple comme sur un bateau de location)?
  • Dans quelles conditions le gilet sera-t-il porté ? En mer, sur des plans d'eau intérieurs ? En haute mer ou près des côtes ? En dériveur, quillard de sport, kayak, aviron ? Pour pêcher ?
  • Quels vêtements seront portés sous le gilet ?
  • Le gilet sera-t-il porté occasionnellement ou pendant de longues période de quart ?

Les classes de flottabilité des gilets

La flottabilité d'un gilet est exprimée en Newtons (N). Le Newton est une unité de mesure physique. Selon la norme DIN EN ISO 12402, les gilets sont classifiés en quatre catégories d'après leur flottabilité : 50 N, 100 N, 150 N et 275 N.

Le poids de l'utilisateur n'est pas le critère pour trouver un gilet convenable. En effet, le gilet doit d'abord pouvoir maintenir la tête du naufragé hors de l'eau, avec les voies respiratoires libres, même si la personne est inconsciente. Or, les têtes des personnes ont plus ou moins la même masse. Il faut choisir son gilet en fonction des vêtements qui seront porté en-dessous. Si on porte de nombreuses couches ou des cirés lourds, des poches d'air peuvent se former et rendre difficile voire impossible le retournement du corps d'une personne inconsciente. Il est donc important que le gilet dispose de plus de volume d'air que celui qui se trouverait dans les couches de vêtement.

Gilets avec une fflottabilité de 50 N

Les gilets homologués 50 N constituent une aide à la flottabilité. Ces gilets ne disposent pas de col et ne maintiennent pas la tête hors de l'eau et n'assurent pas le retournement. Il s'agit d'une simple aide à la flottabilité. Les gilets d'aide à la flottabilité 50 N sont en mousse. Ils sont recommandés pour les bons nageurs, une activité nautique près des côtes, ou lorsqu'une aide peut rapidement intervenir, telle que la pratique du dériveur en régate, le ski nautique, le canoë et le kayak. Ces gilets offrent une flottabilité à l'utilisateur, tout en laissant suffisamment de liberté de mouvement, pour permettre par exemple, de nager et redresser un bateau suite à un dessalage. C'est aussi une solution simple et abordable pour les débutants et pratiquants occasionnels. Ces gilets sont fabriqués en matériaux pleins et assurent une protection au moindre coût.

Gilets de sauvetage avec 100 N de flottabilité

Les gilets de sauvetage avec 100 N de flottabilité ont un col et sont fait pour des adultes de taille moyenne et poids moyens qui naviguent sur les plans d'eau intérieurs et près des côtes sur mers calmes. Les gilets de sauvetage 100 N sont souvent en mousse, cependant les modèles enfants peuvent être parfois gonflables. Ces gilets tiennent chaud tout en assurant une flottabilité. Nul besoin de les gonfler, ils sont opérationnels immédiatement. Les gilets de sauvetage en mousse conviennent parfaitement lorsqu'il n'y a pas besoin de les porter en permanence, mais seulement pendant des périodes courtes. Ils sont très faciles à utiliser, ce qui les rend parfaits pour les plaisanciers occasionnels. Un gilet 100 N est une solution bon marché pour les débutants en dériveur. Ces gilets ne conviennent pas aux navigations difficiles. Le matériau utilisé est robuste et résistant à l'usure, mais la mousse de flottabilité (essentiellement en polyéthylène ou polychlorure de vinyle) peut s'abîmer au soleil et à l'exposition au sel marin et perdre ses facultés. Les gilets de sauvetage en mousse sont moins chers que les gilets de sauvetage gonflables et ne requièrent aucune maintenance.

Gilets de sauvetage avec 150 N de flottabilité

Les gilets de sauvetage 150 N de flottabilité conviennent aux navigations côtières et sont particulièrement populaires en motonautisme. Portés sur des vêtements "ordinaires", ils assurent la sécurité en cas de perte de conscience, en gardant le naufragé sur le dos pour les voies respiratoires restent hors de l'eau. Les gilets de sauvetage 150 N sont gonflables. En cas d'urgence, ces gilets de sauvetage sont gonflables manuellement ou ils gonflent au contact de l'eau grâce à un système automatique équipé d'une cartouche de CO2. Un gilet à gonflage manuel ou semi-automatique peut constituer un bon choix sir vous craignez les déclenchements accidentels dus à des projections d'eau. Le confort de mouvement et le faible poids des gilets automatiques et semi-automatiques en font la solution de sécurité idéale pour les longues navigations et les marins expérimentés. Au cas où le naufragé perd conscience ou se trouve sévèrement blessé lors d'une chute à la mer, le gonflage manuel n'apporte pas la protection adéquate. Tous les gilets de sauvetage à gonflage automatique peuvent être convertis en semi-automatiques. Vous pouvez par exemple utiliser un gilet automatique en mode manuel lorsque vous pratiquez le SUP et le remettre en automatique pour une traversée sur votre voilier.

Gilets de sauvetage 275 N

Les gilets de sauvetage à gonflage automatique 275 N sont le bon choix pour naviguer en haute mer et dans des conditions difficiles. Ils peuvent être portés sur de lourds vêtements techniques dont ils compensent le poids et le volume d'air prisonnier de couches de vêtements en cas de chute à la mer grâce à la flottabilité de 275 N. Les gilets 275 N et 150 N sont généralement portés de façon préventive, c'est à dire en permanence en navigation, et par conséquent, ils doivent offrir la plus grande liberté de mouvement et le meilleur confort possible tout en le niveau technique requis. Tous ces avantages liés aux gilets de sauvetage automatiques ont un coût, et rendent ces gilets bien plus chers que ceux en mousse. De plus, ces gilets de sauvetage à gonflage automatique doivent être révisés tous les 2 ans.

De nombreux gilets ont une flottabilité qui dépasse celle indiquée dans les caractéristiques techniques. Par exemple, beaucoup de gilet notés 275 N affichent une flottabilité effective de 300 N et offrent donc un meilleur niveau de sécurité.

Accessoires pour gilets de sauvetage automatiques

Pour encore plus de sécurité, un gilet gonflable peut être équipé d'accessoires. Pour le choix des accessoires, il est important de vérifier ceux qu'ils sont approuvés par le fabricant du gilet et pour le modèle concerné. Les accessoires non approuvés n'ont pas passé les tests requis avec le gilet en question et leur compatibilité ne peut pas être garantie. La conformité du gilet pourrait ainsi être remise en cause et le marquage CE ne serait plus valide. Dans un tel cas, la garantie du fabricant serait caduque. Les accessoires non conformes doivent être enlevés pour la révision du gilet. Dans le cas contraire, le gilet est refusé.

Capuches pour gilets de sauvetage

Les gilets peuvent être équipés d'une capuche. En situation de détresse, elle peut être placée par-dessus la tête et couvrir le gilet. Le naufragé est ainsi protégé des vagues et embruns. De plus, la capuche diminue le risque d'hypothermie causée par la perte de température par la tête. Les capuches ne sont pas universelles, mais conçues spécifiquement pour chaque gilet. Il est facile d'ajouter une capuche à un gilet.

Sous-cutale pour gilets

Certains gilets sont déjà équipés ou livré avec une sous-cutale. Pour les autres gilets de sauvetage, une sous-cutale peut être ajoutée. La sous-cutale maintient le gilet au corps et l'empêche de glisser, donnant ainsi une condition de tenue optimale dans l'eau.

Feux de détresse pour gilets de sauvetage

Un feu de détresse peut être installé sur la plupart des gilets pour augmenter les chances de sauvetage de nuit et par faible visibilité. Chaque fabricant à son système. Certains feux sont fixés directement à la chambre à air et illuminent tout le gilet, pour d'autres fabrications, le feu prend la forme d'une antenne et il est attaché au gilet. Le feu peut être activé automatiquement au contact de l'eau ou dès que le gilet se gonfle, ou encore être allumé manuellement. Les durées de fonctionnement varient d'un modèle à l'autre entre 2 et 10 heures.

Balises de détresse pour gilets.

Il y a plusieurs modèles de balises de détresse compatibles avec les gilets. Elles assurent un déclenchement des secours sur activation. Que ce soit des balise AIS, ASN, EPIRB ou PLB, ou encore des émetteurs de radio-guidage, notez que tous ces systèmes ne sont pas compatibles avec les gilets. Certains équipements sont même à éviter, comme certains AIS dont l'antenne agressive peut blesser le naufragé ou endommager le gilet. Le déploiement d'une antenne peut aussi être gêné par le gilet ou le déclenchement du gilet et l'antenne peuvent se gêner l'un l'autre. Une balise de détresse doit avoir été approuvée pour le gilet pour pouvoir garantir les bons fonctionnements des gilet et balise.

Longes de vie pour gilets de sauvetage

Beaucoup de gilets de sauvetage disposent de l'option longe de vie pour s'attacher. L'extrémité de la longe se frappe sur un hauban ou un pontet sur le pont. Si l'équipier tombe par-dessus bord, il reste accroché au bateau par cette ligne et peut être ramené à bord. Il y a des longe de vie adaptées aux enfants et aux adultes et qui sont éventuellement extensibles. Découvrez nos packs SEATEC, livrés avec une longe de vie.

Gilets de sauvetage pour enfants

Des points complémentaires doivent être observés lorsqu'on achète des gilets pour enfants et bébés. Le centre de gravité d'un enfant est différent de celui d'un adulte par la différence de proportion de la tête par rapport au reste du corps. Ceci a un effet sur la capacité d'un filet à retourner le corps de celui qui le porte. De plus, les corps des enfants en bas âge ont une part de graisse plus élevée que ceux des adultes, ce qui a aussi un impact, particulièrement en ce qui concerne les membres. Le port des brassières aussi impacte la flottabilité d'un gilet de sauvetage. On observe fréquemment que les jeunes enfants ont un réflexe de "crawl". Ils ont besoin de voir où ils sont et se tournent sur le ventre. Ainsi, sans s'en rendre compte, ils vont à l'encontre de ce que le gilet est conçu pour faire. Donc, pour les enfants, la distribution des poids est vraiment importante. Ce problème est plus facilement résolu avec un gilet automatique sur lequel la flottabilité est distribuée de façon optimale autour du cou. C'est pour cette raison que vous trouverez des gilets de sauvetage à gonflage automatique pour enfants de 15 kg ou plus, c'est à dire à partir de 2 ans. Nos spécialistes SVB recommandent d'acheter un gilet automatique pour enfant seulement à partir de 5 ans, dès qu'il sait nager. En effet, contrairement à un gilet en mousse, un gilet automatique présente un temps pendant lequel il doit se gonfler et pendant lequel il n'assure pas de flottabilité, et l'enfant qui ne sait pas nager pourrait sombrer.

Les gilets de sauvetage à structure solide présentent l'avantage d'offrir un niveau de protection supplémentaire, particulièrement aux enfants. Les gilets de sauvetage servent de boucliers protecteurs en cas de chute et chocs. Nous proposons des gilets pour bébés à partir de 3 kg. Contrairement aux gilets automatiques, ils protègent l'enfant dès l'entrée dans l'eau. La couleur fluo les rend bien visibles. Beaucoup de gilets de sauvetage en mousse pour enfant sont équipés d'une poignée ou sangle pour y attacher une longe de harnais dans le dos. L'avantage est que l'enfant n'est pas gêné par la longe lorsqu'il se déplace sur le pont ou qu'il joue dans le cockpit, contrairement à une longe ventrale. De plus, le côté extensible de la longe prévient les chutes.

Que vous choisissiez un gilet pour enfant en mousse ou à gonflage automatique, il est important qu'il convienne parfaitement à la taille et au poids de l'enfant. Il faut le renouveler au fur et à mesure que l'enfant grandit, et ne pas prendre un gilet trop grand en pensant que l'enfant va grandir. Les conséquences peuvent être dramatiques si le gilet n'est pas de la bonne taille. Un gilet trop petit est dangereux : il peut manquer de flottabilité. Un gilet trop grand est aussi dangereux. Il peut glisser sur l'enfant et ne plus assurer sa flottabilité.

Gilets de sauvetage pour chiens

Beaucoup de propriétaires de chiens n'aiment pas l'idée de laisser leur animal à terre lorsqu'ils vont naviguer. Même si tous les chiens savent nager, la chute par-dessus bord reste un risque dangereux pour nos amis à quatre pattes. Ils peuvent être emportés par le courant. Pour qu'un gilet convienne à un chien il doit bien lui aller, en le laissant libre de ses mouvements pour courir, nager et aussi jouer, pour qu'il l'accepte. Avec un dispositif de ceintures réglables, un gilet en mousse peut être parfaitement adapté au corps de l'animal. En plus de la flottabilité adéquate, il faut aussi avoir une poignée sur le dos pour pouvoir ramener votre chien à bord en cas de chute. Une couleur fluo et des bandes réfléchissantes sont là pour la visibilité de loin et par temps sombre. Certains gilets de sauvetage pour chiens comportent un anneau pour frapper une longe.

Bien mettre son gilet

Un gilet doit être parfaitement ajusté pour être efficace. Voici un guide pas à pas qui explique comment enfiler un
gilet :

  1. Si vous portez un blouson ou une veste avec capuche ou un col, relevez celui-ci ou mettez la capuche sur la tête avant d'enfiler le gilet. Si la capuche est enroulée dans le col, sortez-la et mettez-la. Tout d'abord, le gilet sera mieux en place, et ensuite, le port de la capuche empêche de prendre froid trop rapidement en cas de détresse et donc celle-ci doit être rapide à mettre sur la tête.
  2. Enfilez le gilet une fois que votre col est relevé ou votre capuche mise.
  3. Serrez la ceinture du gilet jusqu'à ce qu'il n'y ai plus la place que pour un doigt entre la ceinture et la poitrine.
  1. Enlevez éventuellement la capuche ou rabaissez le col.
  2. Si votre gilet a une sous-cutale, mettez-la en place et serrez jusqu'à ce qu'il n'y est plus de jeu lorsque vous êtes debout, mais en gardant le confort de mouvements. La sous-cutale empêche le gilet de glisser vers le haut.
  3. Si vous avez une longe de harnais, attachez-la au gilet et frappez-là sur un point du pont.

Révision des gilets de sauvetage

La durée de vie d'un gilet est de 10 ans. Durant cette période, le gilet doit être révisé tous les deux ans. Les révisions régulières assurent le fonctionnement correct des gilets en cas d'urgence. Les gilets enfant également doivent être révisés tous les deux ans ! Vous trouverez les adresses des stations de révisions agréées sur les sites Internet des fabricants.

Lors de la révision, les joints sont remplacés, le système de déclenchement est inspecté ainsi que la cartouche de CO2. Les vessies sont minutieusement vérifiées pour détecter les éventuelles fuites ou usures. Les coutures en particuliers sont examinées.

Si votre gilet est toujours en bon état au bout de 10 ans, il faut le faire ensuite réviser chaque année pour détecter les signes de vieillissement. Après 15 années le gilet est considéré comme périmé. Bien que les révisions ne soient pas obligatoires, en cas d'accident avec un gilet non révisé, la responsabilité du propriétaire du bateau est engagée.

Pièces pour gilets de sauvetage à gonflage automatique

Après l'activation d'un gilet automatique, le système de déclenchement doit être remplacé pour remettre le gilet en état de fonctionnement. Les cartouches de CO2 diffèrent selon les fabricants. Il y a des cartouches à visser ou à baïonnette, et différents poids. Le modèle de cartouche de CO2 est stipulé dans le manuel utilisateur du gilet. Le poids de la cartouche de CO2 est indiqué sur une étiquette cousue sur le gilet ou imprimé sur la vessie (sous la protection). Si vous connaissez le type de système de gonflage et la caractéristique de la cartouche de CO2, vous pouvez rapidement et facilement trouver le bon kit de réarmement qui comprend la cartouche, les tablettes de pastilles de sel et le support pour la marque de votre gilet sur notre boutique en ligne.

Trouvez maintenant le kit de réarmement pour votre gilet ! »

Directives et normes en matière de gilets de sauvetage

En Europe, pour assurer que les gilets offrent la sécurité attendue en cas d'urgence, ils doivent répondre à certaines obligations. Les autorités professionnelles établissent des points d'inspection UE à suivre ainsi que des règles de suivi de production par un organisme reconnu. La conception technique d'un EPI (équipement de protection individuelle) doit correspondre aux exigences de cette directive ou réglementation. Les normes telles que DIN EN ISO 12402 pour les équipements de flottabilité et les gilets de sauvetage et DIN EN ISO 12401 pour les harnais et sangles de sécurité, sont établies à cet effet et valables dans toute l'Europe. Le marquage CE d'un gilet de sauvetage confirme qu'il est conforme à ces exigences. Ce ne sont pas seulement les gilets, mais également tous les composants, tels que les vessies, matériaux, sangles et équipements qui rentrent dans sa fabrication qui doivent être conformes à ces normes. Les accessoires comme les capuches, feux de détresse et sous-cutales doivent être clairement approuvés par les fabricants de gilets, et ceci pour chaque modèle, à défaut de quoi le gilet concerné perdrait sa conformité CE.

D'anciens gilets peuvent porter un autre signe de conformité tel que "BG". Ceci correspond à "Berufsgenossenschaft" (SeeBG ou BSBG), l'association allemande d'assurances et de prévention des accidents, dont le marquage précédait la norme CE.

Pour la marine de commerce, c'est le sigle SOLAS, représentant une barre à roue, qui certifie que le modèle de gilet a passé les tests requis. SOLAS est l'acronyme de "Safety of Life at Sea" et se rapporte à une convention des Nations Unies concernant la sécurité sur les navires. Par exemple, les gilets certifiés SOLAS doivent être équipés de feux de détresse.

Pour la plaisance, en France la division 240 définie les types de gilets qui doivent être utilisés sur les bateaux en fonction de leurs catégories.

FAQ

Le système de déclenchement automatique qui équipe les gilets de sauvetage actuellement disponibles sur le marché est tellement sophistiqué qu'il est insensible aux embruns et à la pluie. Cependant, une longue exposition à un environnement à forte hygrométrie peut affecter le déclencheur et le gilet peut alors se gonfler accidentellement.
Lorsque le gilet n'est pas utilisé, il doit être rangé dans un endroit sec et sombre, ni trop chaud, ni trop froid. Il est important de pouvoir laisser sécher le gilet et donc les pastilles de sel dont le déclencheur est équipé, après une journée d'exposition à l'humidité, qu'il s'agisse de pluie ou d'embruns. Pour ceci, nous recommandons de garder le gilet pendu dans le cockpit, sous un taud. Un gilet ne doit pas être exposé au soleil, ni au chauffage dans la cabine.
Un gilet comprend des matériaux composites et peut être jeté dans les conteneurs de déchets non recyclables. Pour les gilets automatiques, les cartouches de CO2 et autres parties métalliques doivent être retirées et jetées avec les métaux. Les feux et balises de détresse sont à mettre au rebus avec les équipements électriques. Faites bien attention à retirer les batteries et piles le cas échéant et les jeter dans les conteneurs spécialisés.

SVB utilise des cookies pour simplifier vos achats. Dans les pages suivantes, vous aurrez à accepter l'utilisation des cookies. En savoir plus...  Ok