lang-fr
Deutsch
English
Nederlands
Italiano
Español
Contactez nous: 01 84 88 45 98

Panier

Menu

Voyez ce qu'il y a sous la coque
Comment installer une sonde traversante ou intérieure


La plupart du temps, lorsque vous achetez un afficheur multifonction ou un instrument, il n'est pas livré avec le transducteur, souvent appelé "sonde". La principale raison étant que de nombreux modèles sont disponibles, avec des fabrications, fréquences et technologies différentes. Quel est le transducteur qu'il vous faut ?

Un transducteur dans un passe-coque ou sonde traversante, pour montage sur le tableau arrière ou dans le fond de coque ? Ce guide vous apporte les informations nécessaires pour choisir entre les différents types de transducteurs, selon leurs avantages et inconvénients et leurs méthodes de montage.

Qu'est ce qu'un transducteur ?


En réalité, le transducteur, ou sonde, est le cœur d'un système de sondeur pêche avec ou sans écrans multifonctions. Le transducteur émet des ondes sonores et en reçoit les échos. C'est le temps écoulé entre l'émission de l'onde et la réception de son écho ainsi que la force de cet écho qui permet à ce capteur de déterminer la profondeur et la nature du fond.

Quel matériel choisir ?


Il y a différentes qualité de transducteurs disponibles. C'est presque impossible de faire une recommandation générale. Cela dépend du matériau de votre bateau.

Plastique
Les transducteurs en plastique conviennent bien aux coques métallique ou en stratifié. Par contre, il ne faut pas les utiliser avec une coque en bois. Le bois joue et ses contractions peuvent endommager le passe-coque jusqu'à risquer la voie d'eau.

Acier (résistant à la corrosion)
Les transducteurs en acier inoxydable ou résistant à la corrosion sont indiqués pour les coques en acier et en aluminium sous réserve de l'installation avec joint isolant. Un transducteur en acier ne convient pas sur une coque acier avec une installation électrique en Positif commun.

Bronze
Les transducteurs avec passe-coque en bronze et les sondes traversantes en bronze conviennent aux coques en bois ou en stratifié. Ils sont contre-indiqués pour les coques en aluminium. En effet, la combinaison du bronze et de l'aluminium entraîne une corrosion galvanique.


Différents types de transducteurs


Ils y a plusieurs possibilités d'installation avec différents types de transducteurs. Ci-dessous, vous trouverez des informations sur les capteurs dans passe-coque, ceux qui s'installent en fond de coque et les capteurs de tableau arrière, avec les descriptions des avantages et inconvénients de chaque solution et des instructions d'installation.

Transducteur avec passe-coque et sonde traversante
Une sonde traversante donne de bons résultats lorsqu'on navigue à grande vitesse. Un transducteur à passe-coque doit être installé de façon que sa surface d'émission soit parallèle à celle de l'eau, avec une tolérance de 10 à 15°, sous peine de mesures imprécises.

Vous pouvez être amené à utiliser une cale d'angle pour un montage sur une coque en V. Cependant, vous trouverez des transducteurs acceptant des angles de 12 ou 20 degrés. Bien installé avec un angle minimal, le capteur est bien dirigé vers le fond et il reçoit correctement un écho qui sera interprété pour une mesure précise de la sonde.

INSTALLATION
Choisir le bon emplacement pour l'installation
Il faut porter beaucoup d'attention au choix de l'emplacement pour le montage d'un transducteur. Ce choix varie en fonction du type de bateau. Cependant, il y a des points à considérer, quel que soit le bateau :

- N'installez jamais un transducteur près d'équipements tels que prises d'eau, vannes, anodes, capteur speedo, quille, hélice et arbre. Leur présence physique et le rayonnement électrique de leur fonctionnement à proximité du transducteur perturberait la mesure.
- Pour les bateaux transportables, il faut choisir un emplacement en fonction des contraintes de placement des sangles de levage et patins de remorque. Il faut faire attention à tous les points de la remorque en contact avec la coque : rouleaux de quille, patins, sangles defixation.
- Pour l'installation, il faut définir un endroit où le transducteur ne sera pas perturbé par d'autres instruments qui rayonneraient, comme un autre transducteur, par exemple, ou un démarreur ou un moteur. Plus le niveau de bruit est faible, plus ce sera facile de régler la sensibilité et la qualité de l'image du sondeur s'en ressentira.
- Choisissez un endroit facile d'accès, avec assez de dégagement pour sortir le capteur du passe-coque et serrer l'écrou de ce dernier.

Les illustrations ci-dessous montrent les meilleurs emplacements du transducteur selon les formes de coques. Les emplacements d'installation recommandés sont marqués en rouge :

Sur un bateau à moteur, l'installation se fait au début du dernier tiers de la coque. Idéalement, vous trouverez un endroit près de la ligne médiane et du premier couple, de préférence devant le compartiment moteur.

Installation
L'installation d'un transducteur avec passe-coque se fait bien sûr au sec ! Vous ne pouvez pas percer la coque lorsque le bateau est à l'eau !

1. Dès que l'emplacement est déterminé, percez un trou de 6 mm à la verticale pour valider l'emplacement des deux côté.

2. Si cela convient, percez alors le trou du bon diamètre à la scie cloche depuis l'extérieur. Assurez-vous de bien percer à la verticale.

Conseil : vous pouvez d'abord marquer le trou à percer sur la coque à l'aide de la scie-cloche en rotation inversée lente. Cela permet d'éviter l'éclatement du gelcoat lors du perçage.

3. Retirer l'antifouling et le primaire autour du trou. Poncez la zone jusqu'à mettre la coque à nu et nettoyez bien à l'intérieur comme à l'extérieur pour assurer une bonne adhésion du joint.

4. Positionnez le passe-coque du transducteur depuis l'extérieur pour un montage à blanc avant de le fixer. Le transducteur doit être vertical, à la perpendiculaire de la ligne de flottaison, pour émettre son signal droit vers le fond. C'est ainsi que la mesure de la sonde peut être précise (voir l'illustration). Il est possible que le passe-coque ait un montage incliné par rapport à la coque. Il faut utiliser une cale d'angle pour corriger cela et que l'écrou du passe-coque puisse être serré correctement.

Mauvaise installation

Bonne installation

5. Pour assurer la solidarité du passe-coque avec la coque, il faut utiliser généreusement (y compris sur le filetage) un pâte à colmater. Ensuite, introduisez le passe-coque par l'extérieur et serrez l'écrou. Le serrage se fait à la main. Les écrous étant souvent en matière plastique, un serrage forcé peut l'endommager et créer un point de faiblesse, voire une voie d'eau.

6. Assurez-vous qu'il y a suffisamment de pâte à colmater et ce joint est bien réparti et écrasé. Les débordements de joint signifient que le passe-coque sera bien collé.

Conseil : Pour éviter la tâche difficile d'enlever le joint pour nettoyer la coque, vous pouvez utiliser de la bande de masquage pendant l'installation et il ne vous restera plus qu'à couper le joint autour du passe-coque ensuite, puis décoller la bande de masquage sur laquelle est collé le joint.

7. Il faut bien laisser sécher le joint.

8. Le chemin de câble doit être bien préparé, par exemple avec des gaines dans les fonds. Ne coupez pas et ne rallongez pas un câble sans le conseil d'un spécialiste. Cela pourrait affecter la qualité du signal, voire endommager l'appareil.

9. Tout de suite après la mise à l'eau, vérifiez la bonne étanchéité autour du passe-coque. Gardez à l'esprit que des petites fuites ne sont pas forcément visibles tout de suite. Après un tel travail, ne laissez jamais le bateau à l'eau plus de trois heures sans avoir vérifié à nouveau que tout allait bien. Le cas échéant, les zones non-étanches peuvent toujours être colmatées, mais il faut rapidement sortir le bateau de l'eau. Retirer le transducteur et vérifiez que le passe-coque et son écrou sont en bon état avant de procéder à une nouvelle installation.

Transducteur de tableau arrière
Ce type de transducteur est probablement le plus populaire. Des transducteurs de tableau arrière sont faciles à monter. Ils conviennent aux bateaux en bois, fibre de verre, aluminium ou acier. L'avantage par rapport à un transducteur avec passe-coque est la facilité d'installation. On peut aussi le régler une fois installé. Un rail ajustable permet de nombreuses variantes d'installation. Un transducteur de tableau arrière peut être replié (selon l'installation) lorsqu'on tire le bateau à terre ou lorsqu'il est sur une cale ou au sec à marée basse. Ainsi, on évite de l'abîmer. Pour ce type d'installation, il est préférable que le capteur soit toujours immergé. Sur certains bateau, le tableau se soulève au planning. Un capteur de tableau arrière ne convient pas dans ce cas-là.

INSTALLATION
Choisir le bon emplacement pour l'installation
L'emplacement doit répondre à ces critères :

- Toujours immergé.
- Installation horizontale possible.
- L'emplacement ne se situe pas derrière l'hélice, dont les remous perturberaient le signal. Habituellement on choisi le côté tribord pour une hélice pas à gauche. Le distance au rayon de l'hélice doit être au moins de 75 mm.
- À vitesse élevée, le capteur ne sera ainsi pas perturbé par les bulles d'air.
- Le transducteur est positionné un peu plus bas que la coque, permettant de se trouver dans un flux propre. Quelquefois, on peut être amené à le placer un peut plus haut, dans le soucis de le protéger des bois flottants en surface.

Si ces critères ne peuvent pas être respectés, il faut choisir un autre type de transducteur.

INSTALLATION
1. Marquez tous les perçages à faire pour le montage et ensuite percez.

2. Vissez et assurez les vis avec de la pâte à colmater.

3. Positionnez le transducteur sur l'étrier et alignez-le.

4. Percez la coque au-dessus de la ligne flottaison pour passer le câble.

5. Passez le câble avec son connecteur par ce trou que vous refermez et étanchéifiez avec la pâte à colmater. Vous pouvez utiliser un passe-câble Scanstrut pour parfaire l'installation.

Assurez-vous que Le chemin de câble est bien préparé, par exemple avec des gaines le long des planchers. Ne coupez pas et ne rallongez pas un câble sans le conseil d'un spécialiste. Cela pourrait affecter la qualité du signal, voire endommager l'appareil.

Transducteur en montage intérieur
Nul besoin de percer la coque pour type transducteur. Le transducteur est simplement collé sur le fond de coque (on utilise du silicone ou de l'époxy) et le signal traverse la coque. Ce genre d'installation ne fonctionne que sur des coques en fibre de verre, car ce matériau a des propriétés similaires à l'eau par rapport aux signaux ultrasoniques. Les avantages de ce type de capteur sont l'absence de perçage de la coque et la possibilité de réaliser le montage lorsque le bateau est à l'eau. De plus, le capteur est à l'abri des encrassements, des pousses de coquillage et des chocs avec des bois flottants. Un transducteur de ce type est un bon choix pour un bateau transportable, une coque à clins ou des voiliers de régate, du fait de l'absence de partie apparente sur le coque dont l'intégrité est préservée. Seulement, ces transducteurs présentent l'inconvénient de performance réduite due à la transmission à travers la coque. Ainsi, ils ne peuvent pas mesurer des profondeurs aussi importantes qu'avec une sonde de tableau arrière. L'autre inconvénient est qu'un tel capteur ne mesure pas la température de l'eau.

INSTALLATION
Choisir le bon emplacement pour l'installation
L'emplacement de l'installation dépend du bateau. Reportez-vous à l'illustration sur l'emplacement de montage, où les positions idéales figurent en rouge.

Quel que soit le type de bateau, il faut monter le transducteur à la verticale. Il y a une tolérance de 5 à 10° pour garder de bon résultats. Sur un voilier, il faut tenir compte de la quille qui ne doit pas se trouver dans le cône d'émission. Pour une coque en pure fibre de verre, il faut s'assurer que l'emplacement est libre de bulles d'air ou de pièces métalliques.

Voici une méthode que nous vous conseillons pour déterminer l'emplacement idéal :
1. Remplissez un sac plastique avec de l'eau.

2. Placez le transducteur dans le sac et fermez le.

3. Présentez le sac dans différents endroits en fond de coque. Observez sur l'afficheur les résultats obtenus dans les différents endroits essayés.

Installation
Avant toute chose, vérifiez la composition exacte de la coque : est-ce de la fibre de verre ou une construction sandwich composite avec de la mousse ou du bois. Auquel cas, il faut trouver un endroit libre d'âme ou prépare la surface avant l'installation de la façon suivante :

1. Nettoyez le fond de coque à l'emplacement choisi, retirez la peinture et nettoyez ; poncez le fond de coque ainsi que la surface du capteur à l'aide d'un papier de verre.

2. Suivez les instructions du fabricant pour le mélange époxy.

3. Appliquez la colle (ou le silicone) généreusement sur le fond de coque et le transducteur. Assurez-vous qu'il n'y a pas d'air entre le capteur et la coque.

4. Le transducteur doit être aussi vertical que possible.

5. Au besoin, diffusez la colle sur 1 cm autour du transducteur.

6. Laissez sécher.

7. Assurez-vous que Le chemin de câble est bien préparé, par exemple avec des gaines le long des planchers. Ne coupez pas et ne rallongez pas un câble sans le conseil d'un spécialiste. Cela pourrait affecter la qualité du signal, voire endommager l'appareil.


Technologie sonar


En plus des différents type de transducteurs et leurs installations, il y a plusieurs technologies qui influent sur la qualité des mesures et leurs affichages.

Sondeur traditionnel
Les sondeurs traditionnels fonctionnent sur des fréquences prédéfinies. Elles sont généralement entre 50 et 200 kHz. Plus la fréquence est basse et le cône d'émission étroit, plus on peut mesurer de grandes profondeurs. Et plus la fréquence est élevée et le cône d'émission large, plus c'est adapté aux eaux peu profondes. La résolution est plus élevée avec des hautes fréquences. C'est également avec des fréquences élevée qu l'on obtient de bons résultat à hautes vitesses. Une fréquence de 200 kHz est recommandée pour des profondeurs jusqu'à 60 mètres. Au-delà, il est préférable d'utiliser des fréquences de 50 kHz ou 80 kHz. Des sondeurs bi-fréquences apportent les avantages des deux.

Sondeur à balayage haute fréquence
Les sondeurs à balayage haute fréquence, comme le Garmin Down Vü et le Lowrance StructutreScan HD peuvent sonder à très haute fréquence et générer des images de qualité quasi photographique. On peut choisir entre 455 kHz pour des grandes zones et 800 kHz pour des zones plus petites avec une haute résolution. Raymarine CHIRP SideVision™, Garmin SideVü et Lowrance StructureScan HD génèrent aussi des images des côtés tribord et bâbord, et pas seulement de ce qui se trouve sous la coque.

Sonars à vue en avant
Un sonar ou transducter avec tachnologie Forward Scan permet d'afficher une image du fond 2D en avant du bateau. Cette technologie se révèle très utile dès qu'il s'agit de trouver un bon mouillage et qu'on navigue près du bord.

Sondeur CHIRP
Le sondeur CHIRP est le plus avancé des sondeurs de pêche. Contrairement aux sondeurs traditionnels, avec la technologie CHIRP, ces sondeurs ne fonctionnenet pas sur des fréquences préréglées, mais ils savent se servir d'une large bande de fréquences. La puissance d'un sondeur CHIRP est jusqu'à cent fois plus importante que celle d'un sondeur traditionnel, et ainsi pour les échos renvoyés par les cibles.

Les échos étant plus forts, les sondeurs CHIRP apportent une résolution bien supérieure et plus de précision pour les grandes profondeurs.

L'autre avantage est une meilleure discrimination des cibles détectées, car l'information est recueillies en utilisant plusieurs fréquences. Par exemple, la détection identifie les poissons nageant proches les uns des autres ou les uns au-dessus des autres. De plus, les organismes vivants sont distingués des objets.

Ajoutons à cela que les sondeurs CHIRP sont moins sensibles aux courants rayonnants. Un système CHIRP génère sa propre plage de fréquences d'échos. Ce qui lui permet de faire le tri entre ses écho et le bruit. Cette technologie comprend la séparation des cibles et leur discrimination.

Basse : CHIRP 25-80kHz ou 50 kHz
Plus la fréquence est basse, moins l’absorption du signal est importante. Ainsi, la portée du signal est plus importante. Le faisceau est large, ce qui couvre une zone importante. Une plage de fréquences basse convient pour sonder les fonds au-delà de 60 mètres. Le résolution et la discrimination des cibles sont moins performantes qu'avec les transducteurs à hautes fréquences.

Medium : CHIRP 80-160kHz ou 83 kHz
Cette bande de fréquences est idéale pour la détection des poissons dans les eauxpeu profondes.

Hautes : CHIRP 160-800kHz ou 200 kHz
Ces fréquences offrent la meilleure résolution, même à haute vitesse et des meilleures détection et discrimination. Les poissons sont clairement distingués des objets. Cependant, plus la fréquence est élevée, moins la mesure de la profondeur est performante. Ces fréquences sont recommandées pour les fonds jusqu'à 60 mètres environ.

455 kHz
Permet d'afficher les structures des fonds en détail et avec précision et avec un large faisceau.

800 kHz
Permet d'afficher les fonds avec une représentation quasi-photographique, sur un angle large et dans les eaux peu profondes.

Fréquences


Les sondeurs peuvent fonctionner avec différentes fréquences. Le fréquence à laquelle travaille un transducteur est un facteur déterminant pour la précision de la détection et de la représentation des fonds et des objets sur les afficheurs. Mais les transducteurs ne travaillent pas tous avec toutes les fréquences. Lors de votre achat, vérifiez bien la fréquence qui convient le mieux à votre utilisation et qu'elle figure bien dans les caractéristiques du transducteur et de l'afficheur. Les informations qui suivent vous donnent une vue générale sur les différentes fréquences utilisées et leurs avantages :

Autres point à considérer avant d'acheter une sonde (transducteur)


Pour compléter l'information ci-dessus, pensez au type de données dont vous souhaitez disposer. Voulez-vous seulement connaître la profondeur, ou vous faut-il aussi la température et la vitesse ? Des capteurs multifonction combinent toutes ces fonctions.

Les capteurs sonde varient selon les performances. La puissance du signal émis est exprimée en "watts RMS" (Root Mean Square). Plus la performance est élevée, plus la valeur en watt RMS est également élevée et le résultat sera meilleur même en eaux sales, avec de la précision de détails.

SVB utilise des cookies pour simplifier vos achats. Dans les pages suivantes, vous aurrez à accepter l'utilisation des cookies. En savoir plus...  Ok