Tout ce que vous devez savoir sur les pompes d'assèchement

Tout ce que vous devez savoir sur les pompes d'assèchement

Que faites-vous si votre bateau prend l'eau et que vous êtes loin de la terre ? « Démarrez les pompes ! » bien sûr, mais les pompes de cale ne sont pas uniquement destinées aux situations d'urgences : elles sont souvent utilisées pour pomper l'eau des bateaux en l'absence d'un équipage, au port, et c'est exactement ce qu'une pompe automatique devrait faire.

Consultez les conseils d'entretien de nos experts dans notre guide. Nous avons également testé 10 pompes et comparé les résultats pour que vous puissiez les lire dans notre test de pompes d'assèchement. Trouvez dès maintenant la pompe adaptée à votre utilisation.

Pourquoi avoir une pompe de cale à bord ?

Peu importe l'endroit par où pénètre l'eau dans votre bateau, elle finira par atteindre la partie la plus basse, sous les planchers. C'est là que se trouve la cale Un peu d'eau dans les fonds est tout à fait normal sur presque tous les bateaux.

Les infiltrations d'eau sont monnaie courante, surtout sur les bateaux en bois. De ce fait, la plupart des marins sont autant habitués à pomper l'eau qu'à envoyer des voiles. Pendant une longue pause d'hivernage à terre, le bois se dessèche tellement qu'il commence à se rétracter. Ce n'est que lorsqu'il est à nouveau hydraté qu'il se regonfle ce rend les coques en bois de nouveau complètement étanches.

Par conséquent, avant de mettre votre bateau à l'eau, assurez-vous qu'une pompe d'assèchement automatique est installée afin de maintenir au plus bas le niveau d'eau, surtout si le bateau reste sans équipage pendant un certain temps.

Avec d'autres matériaux de construction, la présence d'eau dans la cale est moins susceptible survenir, et si c'est le cas, cela ne signifie pas nécessairement la présence d'une fuite importante. L'eau peut s'accumuler en raison des embruns ou de l'eau de pluie sur le pont et s'infiltrer à l'intérieur lors de l'ouvertures des hublots, des capots de pont ou encore par certaines pièces d'accastillage. Sur les voiliers, l'eau peut aussi parfois s'infiltrer par le mât. Par temps froid, l'eau dans la cale peut aussi être causée par la condensation sur les parois intérieures du bateau, ou par la formation de gouttelettes sur les échangeurs de chaleur des réfrigérateurs ou des systèmes de climatisation. Inutile d'attraper des sueurs froides si une flaque d'eau se forme dans votre cale. Le plus souvent, elle s'évaporera toute seule, mais si elle devient trop importante, une pompe de cale devient nécessaire.

Un navire en perdition

REMARQUES : si votre bateau commence à prendre l'eau en navigation, il s'agit d'une situation d'urgence ! Même si vos pompes arrivent à étaler la montée de l'eau, il faut immédiatement signaler l'évènement aux secours ou à la police maritime. Gardez à l'esprit que canots de sauvetage sont équipés de puissantes pompes d'assèchement mobiles, et que vos pompes peuvent soudainement tomber en panne. Si l'entrée d'eau est due à une avarie de la coque, elle peut aussi s'aggraver soudainement si une vague frappe la coque ou si le niveau de l'eau monte dans la cale. Si votre système électrique du bord tombe en panne, il en sera de même pour vos pompes et votre équipement radio, ce qui rendra beaucoup plus difficile la possibilité de donner l'alerte et d'obtenir une assistance.

Types de pompe de cale

Pompe électrique ou manuelle - que choisir ?

Les pompes de cale de secours peuvent vous sauver la vie. Elles doivent être adaptées à la taille de votre bateau si vous voulez qu'elles aient un fonctionnement optimal. Les pompes d'assèchement peuvent être électriques ou manuelles.

Quelle est la différence entre une pompe de cale électrique et une pompe de cale manuelle ? De nombreuses pompes d'assèchement sont équipées d'un moteur électrique et ont besoin de courant pour fonctionner. L'avantage de ce type de pompe est qu'en cas d'urgence, elle peut fonctionner toute seule, laissant l'équipage libre de rechercher la fuite et de la réparer. Toutefois, en cas de panne de courant, ce qui peut arriver si l'eau de mer provoque un court-circuit ou si la batterie est immergée sous l'eau, une pompe manuelle restera votre dernier recours pour réduire le niveau d'eau.

Ils sont généralement équipées d'une grande membrane en caoutchouc et sont actionnés manuellement à lide d'un levier ou d'une poignée. Pour des raisons de sécurité, il est conseillé d'avoir à bord au moins une pompe d'assèchement manuelle, à grande débit, ainsi que plusieurs pompes électriques.

Est-ce que toutes pompes de cale électriques sont-elles des pompes automatiques ?

Certaines pompes de cale électriques sont équipées d'un capteur de niveau intégré qui déclenche automatiquement la pompe lorsque le niveau d'eau dans la cale augmente.

Il est particulièrement rassurant d'en avoir à bord, surtout si votre bateau prend l'eau lorsqu'il qu'il est amarré à quai, et qu'il n'y a personne à bord. Une pompe de cale automatique permet également d'évacuer l'eau qui pourrait pénétrer par un capot laissée ouvert sous une averse. Un contacteur supplémentaire peut aussi être installé indépendamment de la pompe. Ainsi, toute pompe électrique peut être transformée en pompe d'assèchement automatique avec le bon accessoire.

CONSEIL : Si possible, désactivez le mode automatique de la pompe pendant la navigation, ou connectez-la au moins à un système d'alarme. De nombreux fabricants de pompes proposent des pompes avec un panneau interrupteur comme accessoire. Lorsque ces pompes se mettent en marche, une alarme sonore et visuelle se déclenche. En l'absence de ce type d'alarme, le système automatique peut être activé par le débordement des toilettes ou la rupture d'un tuyau d'eau de refroidissement, ce qui conduire à la submersion de la cale et faire fonctionner la pompe jusqu'à épuisement des batteries. C'est pourquoi on installe souvent des alarmes de cale, qui fonctionnent de manière totalement indépendante de la pompe et donnent l'alerte dès qu'il y a de l'eau dans la cale. Vous pouvez ainsi activer vos pompes manuellement dès que vous le souhaitez et sans attendre que l'eau ne monte au-dessus du plancher.

Dans quel cas les pompes portatives ou les pompes fixes sont-elles plus adaptées ?

Il est utile de garder une puissante pompe volante d'assèchement à portée, facilement accessible en cas de vraie urgence. Si vous disposez d'une alimentation stable en 240 V à bord, il est judicieux d'avoir une pompe submersible performante à bord. Attention : ces pompes consomme beaucoup d'énergie au démarrage, consommation est nettement supérieure au courant consommé pendant leur fonctionnement. Essayez donc votre pompe sans être connecté au courant de quai et lorsque les batteries ne sont pas complètement chargées afin de voir si votre convertisseur le supporte.

Les pompes manuelles peuvent également être installées de manière permanente à bord. Cela présente plusieurs avantages : Les pompes de cale fixes doivent être installées dans la partie la plus profonde de la cale. L'eau ne stagne que lorsque le bateau est à l'horizontale. Il faut qu'une quantité assez importante d'eau pénètre dans le bateau par les embruns et les vagues pour qu'une pompe fixe soit utilisable, car lorsque le bateau gîte, l'eau est ballotée d'un bord sur l'autre. C'est d'autant plus vrai si le bateau commence à s'enfoncer sur l'avant après une collision. Il restera probablement sec au milieu et à l'arrière pendant un certain temps. Si l'espace est limité pour transporter une pompe volante, il faudra rallonger autant que possible son tuyau d'aspiration, de sorte que votre pompe de cale manuelle puisse également être utilisée pour pomper l'eau sur le côté de la cale. Attention : la rallonge du tuyau ne doit pas dépasser la longueur nécessaire, en veillant à ce que le diamètre du tuyau ne soit pas réduit lors de son raccordement, ce qui affecterait la capacité d'aspiration

Comment fonctionne une pompe de cale ?

Les pompes de cale sont des pompes à aspiration-refoulement. Ils peuvent être actionnés par un moteur ou manuellement. Une membrane en caoutchouc envoie l'eau à travers un clapet d'aspiration, puis l'expulse par un clapet de sortie. Lorsque la membrane se rétracte, un vide est créé, ce qui aspire l'eau de la cale dans la pompe à travers un clapet. Lorsque la membrane est comprimée, une surpression se crée, le clapet à l'entrée de la pompe se ferme et le clapet de sortie s'ouvre. Cela force l'eau à sortir du corps de la pompe où se trouve la membrane La quantité d'eau expulsée sur chaque pompe dépend du volume maximal d'eau qui peut être contenu dans le corps de pompe. C'est pourquoi les pompes de cale manuelles sont généralement plus grosse en taille que les pompes de cale électriques : Un moteur électrique peut facilement donner des centaines de coups pompe dans le temps qu'il faut pour donner un coup d'une pompe à main.

Quels types de contacteurs sont disponibles pour les pompes de cale ?

Si votre bateau est laissé à quai pendant un certain temps et sans personne à bord, une pompe de cale automatique peut être utile. Vous dormirez beaucoup mieux si vous ne vous n'avez pas à vous inquiéter de voir votre bateau couler dans le port, ce qui arrive en fait plus souvent qu'en mer. En effet, les vannes de coque qui fuient ou les tuyaux percés se remarquent plus rapidement lorsque vous naviguez que lorsque le bateau est amarré dans une marina. Si le bateau commence à se remplir d'eau, la pompe se déclenche et, même en absence d'alarme sonore, le bourdonnement de la pompe et le jet d'évacuation suffisent généralement à attirer l'attention des bateaux voisins et du personnel du port. Mais une pompe de cale automatique est également bonne à avoir à bord lorsque vous dormez sur le bateau. Les pompes d'urgence de ce type peuvent être activées de différentes manières, selon le modèle : Le type de pompe le plus courant sont les celles équipées de contacteur à flotteur, qui se déclenchent lorsque l'eau monte et soulève le flotteur quand l'eau atteint un certain niveau. D'autres version existent également, la plus simple étant équipée d'une une bille qui est poussée par l'eau, vers le haut, et qui presse un interrupteur qu'elle l'atteint, déclenchant ainsi la pompe. Les contacteurs électroniques pour pompes d'assèchement fonctionnent de manière différente : ils utilisent les propriétés conductrices de l'eau. Si les deux contacts entrent en contact avec l'eau en même temps, le détecteur d'eau réagit et active la pompe de cale de secours. Dépourvu de pièces mobiles, le mécanisme de déclenchement de la pompe d'urgence ne peut pas s'enrayer ou être bloqué par des saletés présentes dans l'eau de cale. Les contacteurs à flotteur ne sont peu adaptés à une utilisation dans la houle, lorsque l'eau est déplacée d'avant en arrière. De plus, un interrupteur permet d'éviter des catastrophes majeures dans le port ! Après tout, vous ne voulez certainement pas de gazole dans la cale, (il peut aussi s'y accumuler dans certaines circonstances) et surtout pas dans le port.

CONSEIL : Le meilleur choix pour une pompe automatique reste donc le déclencheur électronique.

Si une conduite de carburant se rompt, le carburant s'accumule également dans la cale. Le diesel et l'essence étant de mauvais conducteurs, un contacteur électronique ne déclenchera pas la pompe de cale automatique, évitant ainsi qu'elle ne déverse de l'huile et du gazole dans le port. Il est donc recommandé d'utiliser un contacteur électronique pour les pompes de cale automatiques. Afin de d'améliorer votre système d'assèchement, des contacteurs électroniques ou à flotteur peuvent être ultérieurement installés sur toutes les pompes afin d'amélioration votre système d'assèchement.

Quelle est la consommation d'énergie d'une pompe de cale en mode automatique ?

L'inconvénient des pompes équipé de contacteurs électroniques est que le capteur consommera toujours une petite quantité d'énergie, même lorsqu'il est éteint. En revanche, les pompes équipées contacteurs à flotteur ne consomment de l'électricité que lorsqu'elles sont en fonction. Néanmoins, cela ne devrait pas poser de problème au port où le bateau est généralement connecté au courant de terre.

Que dois-je faire en cas de voie d'eau en mer ?

  1. Activez toutes les pompes si elles ne démarrent pas automatiquement.
  2. Si possible, affectez un équipier à la pompe manuelle.
  3. Si vous êtes en présence d'une grosse entrée d'eau et que la cause n'est pas déterminée rapidement. Par sécurité, passez un appel radio d'urgence.
  4. Déterminez l'origine du sinistre et essayez de circonscrire l'entrée d'eau.

Choisir la pompe de cale appropriée

Quelle est pompe de cale la plus adaptée pour mon bateau ?

Après une collision, la plupart des équipages seront d'abord préoccupés par l'existence d'une entrée d'eau dans le bateau. Dans le cas peu probable d'une collision, les pompes de cale installées sur votre bateau atteindront rapidement leurs limites. La quantité d'eau qui peut pénétrer dans le navire par un trou, même d'un diamètre de seulement 20 centimètres, est trop importante pour qu'une pompe puisse étaler. Cela dit, la plupart des navires ne coulent pas à cause des dommages causés par une collision, mais suite à de petites fuites, par exemple de tuyaux défectueux, de vannes de coque cassés, de toilettes qui fuient, etc. La capacité de pompage minimale d'une pompe d'assèchement automatique doit donc correspondre au plus grand passe-coque par lequel l'eau pourrait pénétrer à quai. Exemple : avec un passe coque de 3/4 de pouce pour les WC, situé à 50 cm sous la surface, environ 60 litres d'eau par minute s'écoulent. Sans pompe, cela signifierait qu'environ 600 kg de poids supplémentaire entreraient dans le navire toutes les 10 minutes. Un pouce et demi, c'est moins de deux centimètres de diamètre. On comprend donc pourquoi vos pompes de cale à bord atteindront leurs limites en cas d'entré d'eau importante suite à une collision. Suite à un accident, les pompes peuvent cependant faire gagner à l'équipage des minutes cruciales. Cependant, il est important d'agir immédiatement en d'entrée d'eau importante : La première chose à faire est de passer un appel d'urgence. Après cela, vous devez commencer à combattre la fuite immédiatement ! Il existe des outils pratiques pour cela, comme la pâte de colmatage Leak Hero, qui peuvent faire des merveilles et aider à colmater les fuites rapidement.

REMARQUES : lors du briefing de sécurité avec l'équipage, il est recommandé d'inclure la bonne façon de rapporter un problème ! Au lieu de faire une remarque désinvolte du type « Oh, mon sac est en train de se mouiller sur plancher », il faut immédiatement signaler haut et fort la présence d'eau sur le bateau à toutes les personnes à bord. Encouragez les membres de l'équipage à donner des messages précis tels que : « de l'eau à l'avant, jusqu'aux chevilles ! » Cela permettra d'estimer rapidement l'ampleur du sinistre. Après tout, si à un moment donné, « seules »vos chevilles sont mouillées et que 20 secondes plus tard, elles le seront jusqu'au mollet, c'est une information importante.

Attention : Quelle quantité d'eau les différentes pompes de cale peuvent-elles refouler ? Nous avons mis en concurrence plusieurs pompes d'assèchement et comparé les résultats. Visionnez la vidéo ici : "Test de pompes de cale"

Combien de pompes de cale sont nécessaires ?

Selon la taille de votre bateau, les pompes de cale de secours doivent être placées à des endroits stratégiques à bord. Ceci est particulièrement recommandé si votre cale est compartimentée. Dans ce cas, l'installation d'une pompe pour chacune de sections est parfaitement logique. Sur un bateau de 35 pieds avec une coque assez large et peu profonde, les fonds ont tendance à être plutôt bas. Trois pompes électriques feront l'affaire : une à l'avant et deux en l'arrière du milieu de la coque (de chaque côté de la cale). La pompe avant n'est utilisée qu'en cas de forte entrée d'eau. Les deux pompes situées dans la partie la plus profonde de la cale sont plus importantes au quotidien. En outre, chaque bateau devrait toujours être équipé d'une pompe manuelle au moins. Son point d'aspiration est idéalement un tuyau fixe à large capacité d'aspiration doté d'un certain jeu et situé au milieu du navire. il doit pouvoir également être déplacé latéralement dans la cale si nécessaire.

Quelle est la consommation d'énergie d'une pompe de cale ?

Les moteurs de pompe utilisent beaucoup d'énergie pour faire passer l'eau dans le tuyau et la refouler du bateau. Cela signifie que la puissance requise est relativement élevée. Les très pratiques pompes 12 volts qui ont un débit de plus de 60 litres pour un refoulement situé à une hauteur de deux mètres consomment huit ampères ou plus. Par conséquent, en cas de voie d'eau, il faut rapidement démarrer le moteur pour produire suffisamment électricité sans solliciter excessivement les batteries. Assurez-vous que le courant de quai est disponible au poste d'amarrage.

Installation d'une pompe de cale

Comment installer et connecter une pompe de cale ?

Un facteur clé sur les petits bateaux est la profondeur de la cale, du point le plus bas au plancher. Les pompes équipées de contacteurs à flotteur, en particulier, doivent être montées de manière à ce que flotteurs puissent bouger librement. La hauteur totale des pompes diffère selon les fabricants, mais elle est généralement d'une dizaine de centimètres. Il existe également des modèles horizontaux, qui prennent moins de place. Le passe-coque de la pompe de cale doit toujours être ouvert et au-dessus de la surface, même lorsque le bateau navigue. Souvent, le tableau arrière est particulièrement adapté à cet effet. Cependant, il n'y a souvent aucun moyen d'éviter complètement que le passe-coque ne soit submergée, ne serait-ce que brièvement. Il est donc conseillé d'installer une vanne à col de cygne ou un clapet anti-retour sur le tuyau de refoulement. Les connexions des tuyaux sur la pompe et sur le passe coque doivent être sécurisées avec des colliers de serrage en acier inoxydable afin qu'ils ne se glissent pas sous la pression de l'eau refoulée. Les contacteurs automatiques doivent toujours être placés à proximité de la pompe proprement dite afin qu'elle ne soit pas activée trop tôt et fonctionner à sec. De nombreuses pompes ont également besoin que de l'eau soit pompée pour être refroidies et pour lubrifier les valves et les membranes en caoutchouc. - Un fonctionnement à sec prolongé peut les endommager. Lors de l'installation des pompes, il est donc judicieux de bien le planifier. Avant tout, la pompe d'assèchement ne doit pas pouvoir basculer ou glisser. Certains modèles sont donc vissés ou collés sur des longerons ou d'autres parties de la cale. Si nécessaire, un support peut également être monté dans la cale. En aucun cas, une pompe ne doit être vissée directement sur la coque.

Quel type de tuyau dois-je utiliser avec ma pompe de cale ?

Les pompes de cale doivent pouvoir utiliser 100 % de leur puissance pour refouler l'eau. Un tuyau rigide renforcé à spirale, fixé par des colliers, est idéal. Plus le tuyau est rigide, moins il risque de se plier ou d'être écrasé, ce qui réduirait son diamètre. Assurez-vous que l'intérieur du tuyau soit bien lisse. Évitez que les colliers ne déforment l'intérieur, ce qui créerait des frictions et gênerait énormément l'écoulement de l'eau.

Il en est de même pour les tuyaux d'aspiration des pompes manuelles. Un tuyau rigide est encore plus indispensable dans ce cas, afin qu'il ne puisse pas se rétracter pendant l'aspiration. En principe, le diamètre du tuyau de refoulement ne doit pas être inférieur au diamètre de sortie sur la pompe, afin que la pompe puisse atteindre son débit maximal.

Quel fusible est recommandé pour une pompe de cale ?

En fonction de la pompe, le fabricant spécifie la taille minimale du fusible électrique requis. Cette information détermine ensuite également la section des fils du câble d'alimentation. Les pompes de grande taille consomment généralement énormément courant, sur une courte période, au démarrage, consommation nettement supérieure au courant utilisé pendant le fonctionnement. Il est donc recommandé d'utiliser des fusibles temporisés pour les pompes. Si une pompe de cale automatique est connectée directement ( via un fusible ) à la batterie, l'alimentation secteur peut être coupé pendant les longues absences du bateau et la pompe de cale sera toujours prête à fonctionner. Les fusibles de rechange doivent être conservés dans une boîte étanche, à proximité de la pompe, afin que vous n'ayez pas à les chercher en cas d'urgence.

Les accessoires suivants sont nécessaires afin de connecter correctement une pompe de cale :

  • Des colliers inoxydables adaptés pour raccorder le tuyau à la pompe de cale.
  • Un fusible approprié monté sur le plus ( + ) de l'alimentation.
  • Effectuer le branchement des câbles et du fusible aussi loin que possible au-dessus de la pompe pour éviter la corrosion.
  • Fusibles de rechange
  • Tuyau

Entretien de la pompe de cale

Les pompes de cale électriques ne nécessitent pratiquement aucun entretien, s, sous réserve que la cale soit propre. Les dysfonctionnements sont généralement causés par des débris (notamment des cheveux) qui obstruent les vannes ou s'accumulent dans la membrane de la pompe. Le démontage des petites pompes bon marché n'est pas une tâche facile, car leur conception compacte rend l'opération très délicate. C'est pourquoi les pompes sont souvent montées directement sur une crépine, qui est conçue pour éloigner les grosses impuretés de la pompe. En absence de crépine, vous pouvez utiliser une simple passoire à thé en plastique. Sur les modèles dotés d'une aspiration déportée, cette dernière doit également être protégée contre la pénétration de saletés. Les pompes de cale manuelles doivent toujours être nettoyées après utilisation. Le caoutchouc doit également être examiné pour détecter les fissures ou les points fragiles. Des fabricants renommés proposent des pièces de rechange pour toutes les pompes.

Quels sont les fabricants de pompe de cale ?

Les fabricants traditionnels de pompes d'assèchement tels que Johnson, Rule, Jabsco et Whale ont leurs racines dans la navigation commerciale. Ils fabriquent aussi des pompes manuelles homologuées pour les navires qui sont légalement tenus d'en posséder En Allemagne, les navires utilisés à des fins commerciales sont soumis à cette obligation légale. Ces dernières années, en particulier, les fabricants d'appareils électriques d'Asie ont également pénétré le marché. Ces pompes ne diffèrent que légèrement en termes de performances. Toutefois, les fabricants traditionnels disposent généralement de réseaux de service partout dans le monde grâce auxquels nous pouvons expédier des pièces de rechange dans des ports éloignés et proposer des accessoires appropriés pour l'installation.

Auteur Hinnerk Weiler

Auteur Hinnerk Weiler

Hinnerk Weiler est un journaliste de voile, navigateur au long cours et véritable “loup de mer”. Il partage ses connaissances au sujet de l'énergie solaire à bord. En tant que marin expérimenté et expert en technologie d'équipement marin, il sait de quoi il parle.

En savoir plus sur l’auteur »