lang-fr
Deutsch
English
Nederlands
Italiano
Español

Panier

Menu
Préparer son bateau pour l'hivernage

Préparer son bateau pour l'hivernage

Doucement mais sûrement la saison touche à sa fin et comme tous les ans, les propriétaires se préparent pour l'hivernage de leur bateau. En Europe, la plupart des bateaux sont mis au sec à l'abri d'un toit ou en plein air; cependant il est aussi possible de laisser votre bateau à l'eau pour l'hiver. Toutes ces options ont leurs avantages et leurs inconvénients. Le type d'hivernage choisi dépend du type de bateau, des travaux d'entretien à effectuer et des termes de votre contrat d'assurance.

Laisser son bateau à l'eau pour l'hiver

Laisser son bateau à leau pour l'hiver

Si vous souhaitez laisser votre bateau à l'eau pour l'hiver, vous devez savoir que tous les ports ne sont pas adaptés à un hivernage à flots. Dans les eaux soumises aux courants de marées, de rivières ou aux variations de hauteur d'eau, un bateau peut être endommagé par débris dérivants ou des glaces dérivantes en Europe du nord. Pour choisir cette option, il faut être sûr que les eaux sont calmes, sans courant et libres de glaces. Lorsque vous hivernez dans l'eau, assurez-vous du bon état de vos amarres. Si vous avez un doute, changez-les. Pour plus de sécurité et anticiper l'usure due au ragage, doublez-les. Visitez régulièrement votre bateau lorsqu'il est laissé à l'eau pour l'hiver.

Hivernage au sec

Si vous optez pour un hivernage à terre, vous pouvez choisir de mettre votre bateau dans un hangar ou de le laisser à l'extérieur. L'hivernage dans un hangar permet de protéger les navires des aléas climatiques. Ils sont également à l'abri des vols. Dans certaines régions cependant, il est souvent difficile de trouver une place dans un hangar. De plus, la mise au sec dans un hangar est beaucoup plus chère qu'en plein air.

Si, pour des raisons de budget ou un problème de place, l'hivernage du bateau en intérieur n'est pas envisageable, protégez-le sur un terre-plein à l'aide d'une bâche. Un taud fait d'un matériau de 150-250g / m² est recommandé pour l'hiver. Prenez les bâches suffisamment grandes pour pouvoir les assurer sous le bateau. Non seulement elles protègent le bateau, mais elle diminuent aussi les surfaces en prise aux dégâts causés par le vent. Il faut aussi qu'il y ai une bonne circulation de l'air sous la bâche. En plus d'être plus accessible financièrement, l'hivernage en extérieur vous permet de visiter votre bateau à tout moment. Ainsi, lorsque les conditions météo le permettent, à l'automne et au printemps, vous pouvez faire vos travaux d'entretien sans la contrainte des heures d'ouverture des hangars ou chantiers. Cependant, vous devez régulièrement prendre soin que la bâche est toujours en bon état, qu'elle soit restée bien en place après un coups de vent ou quand la météo a été mauvaise, qu'elle n'ait pas glissée ou ne se soit pas endommagée.

Néanmoins, quelle que soit l'option choisie pour l'hivernage, il faut que le bateau soit complètement sec avant son entrée en chantier ou sa mise sous bâche et qu'il soit posé sur un ber adapté, et dans le cas d'un port à sec pour bateaux à moteur, sur un rack suffisamment haut pour que le froid et l'humidité qui viennent du sol n'endommagent pas sa coque. La qualité du ber est essentielle, particulièrement pour hiverner sur un terre-plein en extérieur.

Hivernage au sec

Retirez tout ce que vous pouvez de votre bateau

Quelle que soit l'option d'hivernage que vous choisissez, débarquez tout ce qui doit être stocké dans un endroit sec et chaud. En particulier, la nourriture, les boissons, les vêtements et les livres ou papiers. Les housses et draps de lit, sacs de couchage et, dans la mesure du possible, la literie doivent être stockés chez vous. Si ce n'est pas envisageable, il est recommandé de placer les matelas sur la tranche pour faciliter la circulation de l'air. De plus, débarquez du bord les objets suivants avant de mettre votre bateau à l'hivernage :

Équipements de sécurité (gilets et radeaux de sauvetage, extincteurs)
De nombreux extincteurs ne sont pas résistants au gel. La fin de la saison est aussi un bon moment pour envoyer vos équipements de sécurité dans un centre de révision et d'entretien afin de faire contrôler vos gilets et radeaux de sauvetage. Les équipements de sécurité doivent être rincés à l'eau claire.

Cordages
Les cordages doivent être également rincés à l'eau claire et attendez qu'ils soient bien secs avant de les entreposer. La préparation pour l'hivernage est une bonne occasion pour les contrôler et mesurer l'usure avant de les lover pour les pendre proprement dans un endroit sec pour l'hiver. Il n'est pas conseillé des les ranger en vrac dans un sac. Tout sur les cordages ?

Objets de valeur
Selon la sûreté de l'endroit où votre bateau se trouve hiverné, vous pouvez être amené à considérer le démontage des équipements électroniques trop faciles à emporter pour prévenir les risques de vol.

Voiles
Nettoyez vos voiles à l'eau claire et laissez-les sécher. Ensuite, retirez les lattes et roulez les voiles pour les stocker dans leurs sacs pendant l'hiver. Profitez-en pour bien inspecter vos voiles et déceler d'éventuels besoins de réparation ou renfort. Les voiles doivent rester dans un endroit sec, pas trop exposées au froid et sans rien dessus.

Vérins à gaz
Démontez tous les vérins à gaz et vérifiez leur fonctionnement.

Contenu : Est retour.
Videz complètement les coffres de cockpit avant d'hiverner le bateau pour mettre à l'abri toutes les affaires qui s'y trouvent et laissez les capots de coffres ouverts pour aérer.

Nettoyer le bateau avant la période d'hivernage

Il faut prêter une attention toute particulière à l'entretien de la coque, car les surfaces mouillées n'ont pas été inspectées pendant toute la durée de la saison lorsque le bateau était à l'eau. Retirez les algues dès la sortie d'eau. C'est facile à faire avec un nettoyeur haute pression. Les parties de peintures écaillées doivent être grattées. Puis nettoyez le pont et les tauds. Si vous ne pouvez pas disposer d'un nettoyeur à haute pression, il faudra faire tout ce travail à la main. Faites attention lors du nettoyage du pont et des tauds à haute pression. La pression ne doit pas être trop forte pour ne rien endommager. Conseil : Utilisez le jet à bonne distance pour nettoyer le pont et encore plus pour les tauds. N(utilisez pas de jets haute pression sur les ponts en teck et les surfaces traitées avec une revêtement, comme par exemple avec de l'antidérapant KIWI.
Le nettoyant pour traces jaunes et les autres produits d'entretien spécialement formulés pour les coques de bateaux facilitent le travail et contrairement aux produits ménagers courants, ils sont biodégradables. Prenez aussi soin de l'hélice lorsque vous nettoyez la coque. Elle peut être couverte de salissures qui affectent les performances du bateau. Vous en profiterez aussi pour nettoyer la roue à aube du speedo et la tête de sonde du capteur sondeur (transducteur). propre Est le pont d'une bâche avec un Haute-pression jusqu'? lavage tous pare-battages et défenses eau douce jusqu'? tient -haut.

Le travail sur la coque avant d'hiverner le bateau

Après l'avoir nettoyée, vous devez inspecter minutieusement la coque. Vous pouvez effectuer vous-même utiliser un mastic pour des menus travaux. Attention : la coque doit être parfaitement sèche. Si la coque est très endommagée ou touchée par l'osmose, consultez un spécialiste. Vérifiez l'état de vos anodes sacrificielles et remplacez-les si besoin. À l'automne, les conditions météorologiques sont idéales pour appliquer un antifouling avant d'hiverner. La plupart des antifoulings peuvent être appliqués 6 mois avant la remise à l'eau du bateau. Vérifiez les conditions d'utilisation de votre produit. Vous trouverez les instructions d'utilisation, ainsi qu'un tutoriel vidéo, dans notre Guide Antifouling.

Résine époxy, résine polyester et pour mastics marins » Anodes pour coques et arbres d'hélice » Antifouling »


Entretien de l'ancre, du guindeau et de la chaîne de mouillage pendant l'hivernage

Si vous nettoyez votre coque au nettoyeur haute pression, insistez sur l'ancre et la baille à mouillage pour en enlever la saleté et les résidus de sel. Vérifiez la chaîne de mouillage et les manilles et remplacez-les si elles sont endommagées. Le guindeau et son barbotin doivent être également nettoyés et éventuellement graissés. Si vous remarquez de l'huile sur votre pont autour du guindeau, cela signifie qu'il fuit. Il est alors nécessaire de refaire le niveau d'huile et de bien le vérifier.

Entretien de l'ancre, du guindeau et de la chaîne de mouillage pendant l'hivernage

Purge des tuyaux et réservoirs pour l'hivernage

Les systèmes d'eau doivent être purgés pour l'hiver. En hiver, l'eau peut endommager les circuits et les réservoirs lorsqu'elle gèle. Les réservoirs d'eau potable, douche de pont et chauffe-eau doivent être purgés. Vérifiez tous les robinets de purge des réservoirs et des pompes. Après la purge, nettoyez les cuves d'eau potable et remplissez-les d'antigel non toxique, adapté aux circuits d'eau potable. Maintenez les robinets ouverts jusqu'à l'apparition du liquide coloré. Laissez tous les robinets et valves ouverts pour plus de sécurité. Dans l'éventualité d'un résidus d'eau dans vos circuits, il pourra éventuellement s'égoutter il le gel ne posera pas de problème. Une autre technique consiste à démonter les pompes de votre circuit d'eau potable et à les stocker à l'abri du gel.

Les toilettes doivent être purgées et le réservoir d'eaux noires vidé et nettoyé pour le protéger du gel. À la manière du système d'eau potable, ajoutez de l'antigel dans les WC et pompez jusqu'à l'apparition du liquide dans la cuvette. Ainsi l'antigel est correctement réparti dans le circuit.

Avant l'hiver, inspectez les tuyaux pour déceler des défauts et remplacez-les le cas échéant. Vérifiez également les colliers de serrage.

Nettoyez la cale et purgez aussi les pompes de cale. Les chiffons absorbants sont les plus efficaces pour nettoyer les traces d'huile. La pompe doit être séchée et les planchers relevés pour assurer une ventilation efficace.

Préparez les batteries et l'électricité du bateau pour l'hivernage

La décharge profonde et le froid diminuent l'espérance de vie des batteries de manière significative. Les batteries profondément déchargées peuvent griller si elles sont soumises à un froid important. Il y existe plusieurs manières de les préserver.

Il est recommandé de débarquer les batteries durant l'hiver et de les brancher, au chaud, à un chargeur nouvelle génération. Si les batteries sont connectées à un régulateur, elles peuvent rester branchées. Si votre parc de batterie est trop lourd pour être enlevé du bateau, laissez le bord connecté à la prise de quai et coupez tous les autres circuits.

Si vous n'avez pas accès à une prise de quai : laissez vos batteries à bord, entièrement chargées et nettoyez les bornes. Le nettoyage des bornes empêche les fuites et la décharge. Vérifiez le niveau d'acide de vos batteries tout les 2-3 mois et complétez si nécessaire. Les batteries gel sans entretien supportent sans problèmes des températures basses. Conseil : Pour ne pas vous inquiéter de la manière de connecter vos batteries en début de saison, prenez les bornes en photo.

Les petites piles et les piles rechargeables des détecteurs de fumée, pendules, lampes et GPS portables doivent être enlevées des appareils et replacées au début de la saison suivante, ou remplacées par des piles neuves. Dans le même temps, vérifiez que les détecteurs de gaz et de fumée fonctionnent correctement et faites-les contrôler si nécessaire.

Inspectez les éléments électriques du mât de votre voilier et graissez les contacts à la Vaseline pour les protéger de l'humidité. Vérifiez qu'il n'y ait pas de traces de corrosion sur les interrupteurs, fusibles, câbles et contacts du bord ainsi que les équipements d'éclairages.

Hiverner le moteur diesel

Il y a certaines tâches à effectuer pour pouvoir hiverner votre moteur, de la vidange au filtrage du système de refroidissement. La préparation commence lorsque le bateau est à l'eau. Un guide étape par étape pour préparer son moteur diesel à l’hivernage est disponible parmi nos guides SVB.

Que prendre en compte avant l'hivernage ?

Avant d'hiverner votre bateau, nettoyez le réfrigérateur à fond et éteignez-le. Laissez ouverts les portes du réfrigérateur et des placards ainsi que les tiroirs. Maintenez également ouvertes toutes les vannes à la mer après avoir vérifié leur bon état et l'absence de corrosion. Sécurisez tous les passages de cloisons et les panneaux de ponts en position de circulation d'air. Les pompes de cale manuelles doivent être vidangées et les diaphragmes exempts de fissures. Laissez la pompe à diaphragme fonctionner à vide un instant, contrôlez son état puis appliquez une couche protectrice de glycérine.

Pour un voilier, inspectez le gréement et les appendices : les terminaisons, voiles, axes et goupilles doivent être indemnes de fissures ou de corrosion et remplacés si besoin. Vous trouverez tout ce que vous devez savoir sur l'entreposage du gréement et de l'accastillage dans notre guide.

Si le plancher de votre annexe gonflable est démontable, stockez-le à part pour l'hivernage. Dégonflez les chambres à air et nettoyez l'annexe à l'aide d'eau savonneuse ou d'un nettoyant pour pneumatiques puis rincez abondamment à l'eau claire. Ne laissez aucun résidu, dans ou sur le pneumatique, qui pourrait endommager la membrane. Enlevez les tâches d'huile ou de goudron et inspectez bien l'annexe pour déceler d'éventuels dommages. Vous pouvez effectuer les petites réparations vous-même, mais les réparations plus importantes doivent être confiées à un spécialiste. Les dommages des éléments en bois doivent être couverts à la peinture marine ou au vernis le cas échéant. Dévissez les éléments intérieurs des valves et nettoyez-les à l'eau. Vérifiez les joints de valve et remplacez-les si nécessaire. Durant l'hiver, il est recommandé de stocker votre bateau pneumatique légèrement gonflé à l'abri de la lumière, de l'humidité et de la chaleur.

SVB utilise des cookies pour simplifier vos achats. Dans les pages suivantes, vous aurrez à accepter l'utilisation des cookies. En savoir plus...  Ok