lang-fr
Deutsch
English
Nederlands
Italiano
Español

Panier

Menu
Radeaux de survie

Radeaux de survie

Fermer filtre
Filtre retour
Notes
Price range
nbr de pers
Radeau de survie SEAGO / ISO 9650-2
Image produit de SEATEC Radeau de survie SEAGO / ISO 9650-2
Radeau de survie TRANSOCEAN ISAF
Image produit de PLASTIMO Radeau de survie TRANSOCEAN ISAF
-5%
PLASTIMO Radeau de survie TRANSOCEAN ISAF
1879.95 EUR 1 982,00 € à partir de 1 879,95 €
Radeau PLASTIMO TRANSOCEAN / ISO 9650-1
Image produit de PLASTIMO Radeau PLASTIMO TRANSOCEAN / ISO 9650-1
-7%
PLASTIMO Radeau PLASTIMO TRANSOCEAN / ISO 9650-1
1549.95 EUR 1 663,00 € à partir de 1 549,95 €
Radeau CRUISER / côtier
Image produit de PLASTIMO Radeau CRUISER / côtier
PLASTIMO Radeau CRUISER / côtier
959.95 EUR à partir de 959,95 €
Radeau de survie / ISO9650-1
Image produit de SEAGO Radeau de survie / ISO9650-1
SEAGO Radeau de survie / ISO9650-1
1199.95 EUR à partir de 1 199,95 €
Engin flottant RP500 - MOB platform
Image produit de SEAGO Engin flottant RP500 - MOB platform
SEAGO Engin flottant RP500 - MOB platform
499.95 EUR seulement 499,95 €
Berceau universel pour radeau de survie
Image produit de SEAGO Berceau universel pour radeau de survie
Berceaux et supports à sangles pour radeau de survie
Image produit de Berceaux et supports à sangles pour radeau de survie
Support pour radeau de survie / réservoir
Image produit de CAN PLASTIC Support pour radeau de survie / réservoir
Largueur hydrostatique / certifié SOLAS
Image produit de Largueur hydrostatique / certifié SOLAS
-7%
Bidon / 6 litres
Image produit de Bidon / 6 litres
Bidon / 6 litres
22.95 EUR seulement 22,95 €
Bidon / 12 litres
Image produit de Bidon / 12 litres
Bidon / 12 litres
24.95 EUR seulement 24,95 €
Bidon / 15 litres
Image produit de Bidon / 15 litres
Bidon / 15 litres
25.95 EUR seulement 25,95 €
Largueur hydrostatique / sans certification SOLAS
Image produit de Largueur hydrostatique / sans certification SOLAS
-10%
Largueur hydrostatique / sans certification SOLAS
99.95 EUR 111,00 € seulement 99,95 €

Radeaux de survie

Quand utiliser un radeau de survie?
La règle d'or est : n'abandonnez pas votre navire tant qu'il est à flot, ou jusqu'à ce que vous ayez atteint un lieu sûr. En effet, il y a plus d'équipements de sauvetage et de provisions à bord de votre bateau que ce qu'un radeau peut contenir. De même, votre navire est plus visible aux équipes de sauvetage qu'un radeau de survie ou une personne isolée en pleine mer.

Quel type de radeau convient à votre bateau de plaisance ?

Tandis que les radeaux de sauvetage des navires de commerce ont toujours fait l'objet de hautes exigences et tests,les normes de radeaux de survie de la navigation de plaisance n'ont été déterminées qu'au début des années 2000 avec la certification ISO 9650. Il existe deux types de radeaux de survie ISO :

Radeaux de survie pour navigation côtière, comme les radeaux Cruiser

Les radeaux standard ISO 9650-1 sont divisés en Groupe A et Groupe B selon les températures extérieures : Radeaux de sauvetage groupe A : températures de -15° à +65°C. Radeaux de groupe B : températures de 0° à +65°C. Ces radeaux de sauvetage sont disponibles avec différents packs d'accessoires. Il existe des radeaux de survie dont l'autonomie est de moins de 24h, ils n'ont pas de réserve d'eau potable. D'autres radeaux ont une autonomie de plus de 24h, leurs provisions comprennent de l'eau potable et des vivres.

Les radeaux de survie hauturiers, tels que les radeaux de pleine mer.

Un radeau de survie conforme à la norme ISO 9650-2 peut être déployé en toute sécurité par des températures allant de +0° à +65°C. Ces radeaux de survie conviennent, par exemple, à la navigation côtière en Mer du Nord ou Mer Baltique, sur les grands lacs ou les eaux intérieures. Ils sont livrés avec un pack d'urgence standard sans eau potable mais avec des dispositifs de signalisation et possèdent les caractéristiques Bureau Veritas France et l'homologation italienne RINA.

Capacités des radeaux de survie

Lorsque vous choisissez votre radeau de survie, il ne faut pas seulement prendre en considération le type ISO, mais aussi le nombre de personnes que le radeau peut accueillir. Le principe "Plus c'est grand, mieux c'est", par exemple : plus grand sera le radeau, mieux cela vaudra, ne s'applique pas dans ce cas-ci, puisque la flottabilité du radeau est optimisée en fonction du poids des occupants qui l'occupent. Si le radeau de survie est trop grand ou trop petit, le risque de chavirement est réel.

Le radeau à bord
Le radeau est stocké dans un sac ou un conteneur. Lorsque vous choisissez d'installer votre radeau de survie à bord, assurez-vous que son emplacement est rapidement accessible par tout l'équipage. La meilleure solution est un montage sur des fixations inox sur le pont, où le radeau peut être solidement attaché à sa ligne de survie.

Déployer le radeau de survie

En cas d'urgence, vérifiez d'abord que la longe amarre est bien fixé au navire. Ensuite, jetez le radeau de survie à l'eau. Tirez la longe hors du sac/conteneur et le sac/conteneur va flotter sur l'eau. La longe amarre peut maintenant être déroulé à partir du pont jusqu'à son maximum. Ce point est marqué sur la plupart des radeaux de sauvetage. Vous avez maintenant atteint la poignée de lancement. Au besoin, tirez un coup sec pour percuter le bib. Le mécanisme de gonflage du radeau de survie se déclenche et le radeau se gonfle entièrement. La longe amarre est alors assurée sur le côté du bateau (sur un voilier, on utilisera un winch). Le radeau de survie doit toujours être placé sur le côté du navire, jamais à la poupe. Par forte mer, le tableau pilonne et détruit tout sur son passage.

Embarquez à bord du radeau de survie
Les membres d'équipage les plus lestes doivent embarquer les premiers.
Idéalement, on essaie d'embarquer sans se mettre à l'eau et le plus sec possible. Le cas échéant, (accès impossible au radeau depuis le bateau), il y a des échelons et des rampes d'accès pour faciliter l'embarquement depuis l'eau. C'est seulement lorsque tous les membres de l'équipage sont dans le radeau et que le bateau coule réellement (ce qui peut prendre des heures), que le cordage peut être largué ou coupé. Tous les radeaux de survie sont équipés d'un couteau. Si un membre d'équipage nécessite un traitement médicamenteux particulier, il est possible de l'ajouter à l'armement du radeau à l'avance dans un centre de révision. Lors de l'acquisition d'un radeau de survie, faites-vous conseiller par des pro, ainsi vous saurez exactement quel équipement conviendra à vos besoins.
Service d'entretien des radeaux de survie SVB :
Les radeaux de survie ne peuvent fonctionner en cas d'urgence que s'ils ont été correctement entretenus. Un service de révision réclame une attention toute particulière. Chaque radeau réclame des révisions à intervalles réguliers, fixées par les fabricants, et qu'il faut strictement respecter (généralement tous les 3 ans). La station de révision de radeau SVB est agréée pour les marques suivantes : PLASTIMO, XM, ZODIAC, SEAGO, SEATEC et PLASTIMAR. Le personnel SVB est régulièrement formé et évalué par ces sociétés. Les radeaux de ces marques sont révisés dans notre centre. Les entretiens effectués sont consignés en détails dans un livre de bord. D'autres fabricants nous envoient aussi leurs radeaux pour que nous les réparions et faisions leurs révisions également.

.
Notre service de révision comprend :
  • Une vérification méticuleuse de l'état général du radeau
  • Les pièces de rechange, telles que les joints,s??ruban de masquage, rations de nourriture et d'eau, équipements de détresse et signalisation, etc.
  • L'emballage adéquat du radeau sous vide et le conteneur ou le sac d'origine.
  • Test du système de déclenchement
  • Test de pression et des fuites de chaque chambre à air.
  • Révision de l'équipement d'urgence et des dates d'expiration.
  • Vérification de l'ouverture et la fermeture de l'entrée d'air et des soupapes de surpression.

    .
Pourquoi est-il si important de s'équiper d'un radeau de survie ?
En 2013, un Sweden 45 nommé "Ciao" et mené en double naviguait entre l'Indonésie et les îles Coco lorsqu'en approchant de la côte, il entra en collision avec un objet flottant à la surface.
Le safran se rompit sous l'impact, immobilisant le bateau avec une voie d'eau. L'équipage lança un message de détresse et essaya de son mieux de sauver le bateau. Le navire "JSea" reçu le message et se détourna pour les secourir, suivi par deux autres bateaux.
Malgré tous leurs efforts, les naufragés durent abandonner leur voilier et se mettre à l'abri dans leur radeau. Leur bateau sombra peu après.
La vidéo ci-dessous fût filmée à bord du vidéo à partir du "Spirit of Alcides”, un Challenger 39 appartenant à des Australiens, Gus et Linda Pallot.
.

L'histoire des radeaux de survie
En 1914, l'idée d'une réglementation concernant les canots de sauvetage et d'autres équipements faisait son chemin, et entra en application après le naufrage du Titanic. En 1960, une convention fût reconnue légalement sous l'impulsion de l'Organisation Maritime Internationale (IMO). Cela signifie que les navires commerciaux, de plaisance, charter (s'ils sont loués avec équipage ou skipper) doivent être équipés avec un radeau de survie.





SVB utilise des cookies pour simplifier vos achats. Dans les pages suivantes, vous aurrez à accepter l'utilisation des cookies. En savoir plus...  Ok