Laque marine monocomposant

Filtre retour
Notes
Fabricant
Gamme de prix
Disponibilité
 
Surface d'application 
Méthode d'application
Couleur
Finition
Nombre de composants
Tous les filtres
Vous souhaitez acheter une laque marine monocomposant ? Vous avez donc trouvé la bonne rubrique : nous vous proposons ici une sélection de peintures monocomposant de qualité supérieure des marques INTERNATIONAL, EPIFANES, BOERO et HEMPEL. Vous trouverez ci-dessous des informations sur les différences entre les peintures monocomposant et bicomposant, ainsi que sur leurs avantages et inconvénients respectifs. Nous vous expliquons également comment obtenir de bons résultats pour peindre votre bateau avec de simples "moyens du bord".

Qu’est-ce qu’une peinture monocomposant ?

- Que signifie monocomposant ? -

En raison de leur résistance aux intempéries et de leur extrême résistance à l'eau, les peintures dites monocomposant (vernis 1K) ou bicomposant (vernis 2K) sont aujourd'hui un choix judicieux pour les bateaux – les peinture monocomposant n'étant pas adaptées pour peindre les œuvres vives. Les abréviations 1K et 2K désignent des vernis à base de résine synthétique, comme le polyuréthane (vernis PUR), la résine polyester, la résine alkyde ou la résine acrylique. Ils font partie des vernis dits « réactifs », qui réagissent avec l'air/l'humidité de l'air ou avec un composant : une laque monocomposant contient déjà un durcisseur, tandis que pour une laque bicomposant, un durcisseur et éventuellement un solvant doivent être ajoutés et mélangés juste avant l'utilisation. Les peintures polyuréthane permettent d’obtenir des surfaces très résistantes et solides et sont utilisées, entre autres, pour le vernissage de véhicules et la vitrification de planchers en bois, d'escaliers, de meubles et de surfaces de travail. Vous pouvez également utiliser nos produits monocomposant comme vernis de finition monocomposant. De nombreuses laques très résistantes (« high solid ») sont des laques PUR.

Une peinture polyuréthane monocomposant bateau convient à presque toutes les surfaces, y compris le bois, le métal, le plastique, le verre et la pierre, à l'intérieur ou à l'extérieur. C’est donc un produit adapté pour peindre les escaliers en bois, les portes en bois ou les meubles en bois et en teck. Une telle peinture doit être appliquée en plusieurs couches fines et régulières. Les rouleaux à laquer sont parfaitement adaptés à cet effet, car ils absorbent peu de peinture. Un pinceau de qualité permet également d'obtenir de très bons résultats. Mais attention : en raison de ses solvants volatiles et toxiques, la laque monocomposant bateau est, comme beaucoup de laques à base de résine synthétique, dangereuse pour la santé et l'environnement - lors de l'application, il faut porter des vêtements de protection, en particulier une protection de la peau et une protection respiratoire.

Certains fabricants proposent des laques PUR comme revêtement de finition : pour obtenir une couche finale antidérapante, on leur ajoute de fins granulés, à moins qu’elles ne contiennent déjà un additif de ce type. En revanche, en raison de leur résistance particulière, les peinture bicomposant conviennent particulièrement bien comme couche de protection dans les cales, les espaces de rangement ou les cloisons. Si vous optez pour une peinture monocouche pour bateau, nous vous proposons des produits de haute qualité des marques INTERNATIONAL, HEMPEL, EPIFANES et BOERO.

Peinture monocomposant ou peinture bicomposant ?

- Quelle peinture pour quel bois ? Quelle peinture pour quel meuble ? -

Le choix de la laque à appliquer dépend de différents facteurs : d'une part, de la nature du support, ainsi que, le cas échéant, des couches de peinture préexistantes, et d'autre part des conditions dans lesquelles il est possible de travailler. Les peinture monocomposant bateau sont de plus en plus faciles à appliquer, car elles peuvent sécher à basse température et être appliquées sur presque tous les supports. Une laque bicomposant est certes plus dure et plus résistante, mais aussi plus exigeante en termes d’application. Un produit bicomposant est certes plus cher, mais aussi nettement plus durable et d'une brillance supérieure, tout en offrant un pouvoir couvrant plus élevé et une meilleure résistance chimique aux vapeurs, aux carburants et à l'huile, ainsi qu'aux acides et aux bases légers.

Comment appliquer une laque monocomposant ?

- Préparation de du travail et application -

Si vous souhaitez appliquer une nouvelle peinture sur votre bateau, il est préférable s’en occuper pendant la saison de navigation : l'hiver et le printemps, avec leur temps frais et la forte humidité de l'air, peuvent entraîner des résultats insatisfaisants. En effet, il vaut mieux que la température ambiante ne soit pas trop basse et la zone de travail absolument exempte de poussière pour que l’application de la nouvelle peinture se passe au mieux. Humidifiez un peu le sol du hangar à bateaux pour éviter que les particules de poussière ne se mettent à tourbillonner, par exemple avec un pistolet à jet.

Les surfaces à peindre du bateau doivent être soigneusement préparées au préalable : elles doivent être propres, sèches, dégraissées et poncées. Les anciennes couches de peinture encore viables doivent être nettoyées et soigneusement poncées. Il faut enlever entièrement les couches de peinture non adhérentes. Suivez les instructions du fabricant selon la surface – bois, plastique renforcé de fibres de verre, aluminium ou acier. Pour obtenir un résultat optimal, il est souvent préconisé d’utiliser des apprêts ou des primaires ; ce n'est qu'après l'application d'une sous-couche, d'un apprêt ou d'un agent adhésif qu'il est possible d'obtenir une liaison stable entre la surface à peindre et la nouvelle couche.

Lorsqu'un vernis ne tient pas sur la surface, qu'il se fissure, qu'il fait des bulles, qu'il s'écaille ou qu'il se détache sur une grande surface, il s’agit très souvent d’une préparation insuffisante (par exemple une absence de traitement d’un point de rouille ou la non application d’un dégraissant). Les pinceaux de mauvaise qualité qui perdent leurs poils posent aussi problème (évitez d’utiliser des pinceaux neufs pour la couche de finition). Par ailleurs, une fois la couche de vernis poncée, la surface doit être soigneusement essuyée avec un chiffon anti-poussière avant toute application de couche supplémentaire.

Si vous souhaitez repeindre une surface encore correctement peinte, vous devez impérativement vérifier que l'ancien et le nouveau vernis ne réagissent pas entre eux de manière indésirable. Un vernis bicomposant ne peut par exemple pas être appliqué sur un vernis polyuréthane monocomposant. Pour faire le test, vous pouvez imbiber un coton d'un produit bicomposant (diluant ou apprêt) et le fixer sur l'ancienne couche de vernis avec du ruban adhésif. Si la couche ne se détache pas au bout de quelques minutes, il s'agit d'un vernis bicomposant ou d’un primaire.

Pour bien réussir une application, il faut aussi avoir une bonne technique, respecter les températures conseillées et ne pas s’écarter des temps de séchage prescrits. Vous trouverez toutes les indications correspondantes sur le pot ou dans la fiche technique. Le temps de séchage dépend de la température ambiante ainsi que des substances contenues dans le vernis. Dans tous les cas, un vernis bicomposant a besoin de plus de temps pour sécher qu'une peinture monocomposant bateau. La peinture doit être soigneusement mélangée. De même, il faut toujours transvaser une petite quantité dans un récipient propre dont l’on se servira pour l’application, afin d'éviter que l'oxygène ne contamine l’ensemble du pot, provoquant des impuretés.

Appliquez toujours la peinture en croix. Commencez par peindre le long des lignes qui déterminent l'aspect visuel, c'est-à-dire horizontalement pour la coque d'un bateau. Étalez ensuite la peinture à angle droit dans les deux sens. Pour finir, on procède à la « finition » dans le sens initial. Si vous travaillez avec un pinceau, n'exercez qu'une légère pression pour éviter les traces.

Vous aurez besoin des outils suivants : une raclette, si l'ancienne couche de vernis doit être enlevée, du papier abrasif de différents grains (P60 à P120, ainsi que P220 à P280 et P320 pour la finition), plusieurs rouleaux à laquer ou des pinceaux et au moins un chiffon anti-poussière.


 

Autres rubriques : antifouling, peinture de cale, peinture marine bicomposant

Dans nos autres rubriques, vous trouverez de la peinture de cale, de la peinture marine bicomposant, du diluant et des rouleaux à laquer. Notre guide SVB Impulse sur la peinture, l'entretien et les réparations contient de nombreux tutoriels vidéo et répond aux questions les plus importantes, par exemple sur le choix de l'antifouling approprié.

Évaluations et notes des clients

Toutes les évaluations des clients (128.504)
Icône de profil utilisateur

Claude B. le 07.12.2022

Commande correspond à mes attentes, Livraison très rapide 2 jours . Parfait Merci

Icône de profil utilisateur

Patrick B. le 07.12.2022

Très bon produit et à bon prix

Icône de profil utilisateur

Christian L. le 07.12.2022

LA COMMANDE CORRESPOND EXACTEMENT À MA DEMANDE. DÉLAI DE LIVRAISON TRÈS COURT. MERCI BEAUCOUP.