Pilotes automatiques

Un pilote automatique barre votre bateau automatiquement selon une consigne saisie. À partir de données de différentes sources, le pilote automatique calcule la route à suivre et corrige le cap. Voici une foire aux questions sur les l'installation d'un pilote, ses fonctions et les éléments qui le compose. En savoir plus sur Pilotes automatiques...

Le meilleur de cette catégorie

Marques de cette catégorie

Logo Raymarine
Raymarine : les spécialistes de l'électronique marine Avec plus de 30 ans d'expérience dans le développement d'instruments électroniques pour la plaisance, et plus particulièrement les systèmes de navigation et les pilotes, Raymarine produits d'innovantes technologies associées à des designs élégants.
Découvrez tous les produits Raymarine maintenant
Logo Simrad
Simrad Yachting est l'une des plus grandes marques d'électronique marine. Elle a été constituée par l'union de Robertson, Simonsen Radio et Shipmate. Leur histoire remonte à la période qui suivit la deuxième guerre mondiale, lorsque les premières radios VHF furent fabriquées. Aujourd'hui, la gamme comprend des pilotes automatiques et des traceurs de carte . Les meilleurs bateaux de course dans le monde entier sont équipés avec des appareils Simrad.
Découvrez tous les produits Simrad maintenant
Logo Garmin
Créée en 1989, Garmin compte parmi les marques leaders sur le secteur de la technologie de navigation mobile. Sur le secteur marine, la marque connait de nombreux succès et elle a gagné des parts de marché grâche à ses produits plaisance et ses solutions de cartographie. 
Découvrez tous les produits Garmin maintenant
Logo NAVICO
Simonsen Radio a été fondé il y a 75 ans, ce qui a ouvert la voie pour la création de Navico. Le Norvégien Willy Simonsen a commencé à distribuer de l'équipement de sondage par écho et a finalement décidé de s'associer avec différents partenaires sous le nom de Simrad Yachting. Un peu plus tard, dans les années 2000, la fusion de Lowrance Electronics et de Simrad Yachting a été opérée. Navico était né. Depuis lors, plus rien ne se dressait sur le chemin des fabricants de réseau électronique et multimédia dans le secteur maritime, en leur permettant de se lancer vers des territoires inexplorés.
Découvrez tous les produits NAVICO maintenant
Logo B&G
B&G est une des marques les plus populaire et reconnue par les meilleurs skippers du monde. Voilà plus de 50 ans que B&G développe des intruments électroniques qui facilitent la navigation et ajoutent du plaisir à la pratique sportive de la voile, grâce à une sécurité et une visibilité en mer renforcées.
Découvrez tous les produits B&G maintenant
Pilotes automatiques

Pilotes automatiques inboard et pilotes de cockpit pour barre franche et  pilote automatique barre à roue

- Comment fonctionne un pilote automatique ? -

Le pilote automatique est un équipement qui permet de maintenir un cap automatiquement. Ainsi, selon la consigne que vous lui donnez, il barre le bateau à votre place, avec une précision régulière. En utilisant des données en provenance de plusieurs instruments et capteurs, le calculateur du pilote donne les impulsions à l'unité de puissance pour barrer et suivre la route. Tous les pilotes fonctionnent sur des modes compas ou GPS. En utilisant des données de vent qui circulent sur le réseau NMEA2000, grâce à un capteur aérien installé en tête de mât, le pilote peut fonctionner en mode vent, c'est à dire qu'il utilise une consigne d'angle au vent pour barrer le bateau selon les données acquises par la girouette-anémomètre. Que ce soit pour une longue traversée, pour un programme de course ou pour naviguer en croisière, nous avons tous les pilotes automatique voilier ou moteur qu'il faut pour chaque bateau. L'expertise de nos spécialistes alliée à un vaste choix de modèles vous garantit de rapidement trouver le modèle de pilote automatique qui vous convient le mieux.

Bestandteile des Systems


 

Quels sont les pilotes automatiques disponibles et les points à prendre en compte pour faire son choix ?


Les types de pilotes automatiques suivants sont disponibles :
 

Pilotes de barre franche 
Pilotes de barre à roue voilier
Pilotes inboard

  Comment choisir le bon pilote automatique ?

Chaque type de pilote automatique présente des avantages et des inconvénients. Pour déterminer le pilote à installer sur votre bateau, vous devez tenir compte des caractéristiques précise de votre voilier ou bateau à moteur.  Le déplacement est-il par exemple de 11 tonnes réellement ? ou approche-t-il les 13 tonnes en charge ? Il n'est pas rare que le déplacement lège soit 20% inférieur au déplacement du bateau une fois chargé de tout l'équipement et l'armement.  Le comportement à la barre aussi est important à considérer. Le bateau est-il bien équilibré à la barre ou ardent pour un voilier, ou lourd pour un bateau à moteur ? Ces caractéristiques sont extrêmement importantes à connaître pour déterminer le modèle de pilote automatique qui convient. Elles conditionnent le dimensionnement de l'unité de puissance, de cockpit ou inboard, qui doit pouvoir faire évoluer le safran de butée à butée en un temps raisonnable et sans effort, nonobstant la charge sur la mèche.  Il ne faut pas non plus installer un vérin trop gros, pour des raisons évidentes d'espace et de consommation. Le bon choix de l'unité de puissance de son pilote automatique se fait sur la base des caractéristiques du bateau qui déterminent la puissance requise.


Les pilotes de cockpit

Si votre bateau est petit et léger et/ou que votre programme de navigation est de sortir par beau temps et mer plate ou peu formée, vous pouvez opter pour un pilote automatique de cockpit, comme les pilotes de barre franche ST de Raymarine ou TP de Simrad, ou les unités de puissance montées directement sur la barre à roue. Notez que ce type de pilote n'a pas la puissance mécanique suffisante pour affronter des mers fortes ou très formées. Lorsque vous considérez le déplacement de votre bateau pour choisir le pilote, comptez le maximum de charge pour avoir de la marge. L'installation de ce pilote automatique bateau est très aisé.

Bestandteile des Systems


Les pilotes inboard

En revanche, si vous souhaitez confier la barre de votre bateau par toutes les conditions de vent et de mer, vous en servir intensivement, pour naviguer au large, faire des traversée, ou même le tour du monde, il vous faut un pilote automatique solide avec une unité de puissance installée à l'intérieur sur un bras de mèche ou sur le secteur de barre. Ces puissants vérins sont conçus pour fonctionner continuellement sans fatiguer. Par exemple, un vérin hydraulique linéaire qui développe une poussée de 1,2 tonnes peut aisément maîtriser la barre d'un bateau qui déplace jusqu'à 35 tonnes. Selon la configuration de l'appareil à gouverner en place sur le bateau, à drosses, hydraulique ou à chaîne, on choisira un vérin hydraulique ou hydraulique, une pompe hydraulique ou une unité rotative.

Le choix de l'unité de puissance et du calculateur est fonction de l'appareil à gouverner, le déplacement et l'équilibre de la carène. Pour un système dde pilote automatique barre hydraulique, vous pouvez vous contenter de choisir un calculateur est les accessoires nécessaires pour le brancher sur la pompe existante. C'est l'ampérage (A) de la pompe qui détermine les caractéristiques du calculateur requis. S'il vous faut une nouvelle pompe hydraulique, il faut qu'elle respecte le débit de la pompe existante et ensuite vous pourrez choisir le calculateur adéquat. Il faut aussi que toute l'installation hydraulique soit bien dimensionnée pour la poussée attendue sur la mèche de safran. 

Bestandteile des Systems


Quelles sont les unités de puissance disponibles ?


Groupes électropompes hydrauliques
 
Un vérin hydraulique est actionné par une pompe pour agir sur le safran. La taille du groupe électropompe hydraulique dépend du volume du cylindre du vérin de l'installation hydraulique.  Des groupes pompe non-réversibles sont destinés aux gros vérins (autour de 1200 cm3). L'information sur le volume du cylindre se trouve sur le manuel du vérin. Une fois l'électropompe déterminée, on saura quel calculateur lui appairer. Il faut que la sortie puissance du calculateur corresponde au courant requis pour actionner la pompe correctement.

 


Unité linéaire hydraulique
 
Les unités de puissance linéaires hydrauliques sont généralement installées sur les appareils à gouverner de bateaux d'une certaine taille avec un déplacement jusqu'à 35 tonnes. Dans la plupart des cas, la pompe de ce type de vérin hydraulique réclame beaucoup de puissance électrique et le calculateur doit être dimensionné en conséquence. Il faut que la sortie puissance du calculateur corresponde au courant requis pour actionner la pompe correctement.


Unité de puissance linéaire mécanique
 
Les vérins mécaniques sont largement utilisés sur les voiliers de plaisance. Avec une puissance suffisante pour la plupart des bateaux (jusqu'à 20 tonnes) et un faible encombrement, ils sont populaires. Installés sous le pont, il agissent directement sur la mèche de safran. Ils sont montés soit sur le secteur, soit sur un bras de mèche.  Il faut que ce montage soit réalisé avec le plus grand soin de manière professionnelle. L'embase du vérin doit être parfaitement solidaire de la structure du bateau soigneusement choisie pour supporter les efforts, et renforcée, le cas échéant. 

Les vérins mécaniques sont disponibles en plusieurs talles. Il faut que la sortie puissance du calculateur corresponde au courant requis pour actionner le moteur électrique du vérin.
 


Unités de puissance rotatives
 

Les unités de puissance rotatives se montent sur les bateaux à moteurs et les voiliers sur lesquels il y a un volant ou une barre à roue pour un appareil à gouverner mécanique (drosses ou tiges) et dont le déplacement peut aller jusqu'à 20 tonnes. La barre à roue de ces appareils à gouverner entraîne généralement un pignon par le biais d'une chaîne. Il peut être nécessaire d'adapter le système pour pouvoir intégrer le moteur.

Il y a plusieurs modèles d'unités rotatives. Il faut que la sortie puissance du calculateur corresponde au courant requis pour commander le moteur.


Push-pull pour moteur hors-bord
 
Ce type d'unité de puissance convient aux moteurs hors-bord avec des systèmes de barre Morse 290, 304411 and Teleflex SSC52 L'installation est rapide et facile. Le câble push-pull est dérivé par l'unité, qui est montée directement derrière le volant.
 

 
Z-drives
 
Vous pouvez installer un calculateur de pilote approprié à votre Z-drive. Alors, le processeur du pilote est directement connecté au Z-Drive. Il faut vérifier que le calculateur du pilote convient bien à l'embase type Z-drive en place. à cet égard, il y a des différences notables entre les Z-drive de différentes marques. N'hésitez pas à nous contacter ou parler au fournisseur du Z-drive avant de faire votre choix.

 

Comment est constitué un ensemble complet de pilote automatique bateau ?

En fait, un système complet de pilote auto comprend une unité de puissance, un calculateur, un compas fluxgate, un capteur d'angle de barre (feedback) et un pupitre de commande. Les pilotes de barre franche présents dans notre catalogue, comme ceux des gammes ST de  Raymarine et TP de Simrad, sont tous d'un seul tenant. Pour les pilotes inboard, les différents composants sont séparés.

Le calculateur et le capteur compas sont les organes centraux du système. Les capteurs compas modernes donnent bien plus que le seul cap. Ils captent aussi tous les mouvements du bateau dans toutes les directions :  ssiette, tangage, roulis, giration. Ce sont des capteurs d'attitude et les données qu'ils fournissent au calculateur permettent de mieux adapter la réponse de barre. Lisez bien le manuel d'installation de ce capteur concernant l'emplacement où il doit être monté. Les capteur de la dernière génération ne comportent pas de partie mobile.

Le système de pilote comprend aussi un pupitre de commande à monter dans le cockpit, près de la barre. Il y a des pilotes sur lesquels on peut brancher des commande à distance, et que l'on peut intégrer à un réseau avec un traceur et des afficheurs multifonctions. Le capteur d'angle de barre n'est pas toujours requis et ne figure pas dans la livraison standard de tous les modèles.

 

Bestandteile des Systems

Comment calibrer le pilote automatique et le capteur d'angle de barre est-il nécessaire ?

Les pilotes modernes fonctionnent avec une calibration par défaut. Pour adapter la réponse de barre, le pilote analyse en permanence les réactions du bateau et évolue grâce à son logiciel d'auto-apprentissage. Si vous pensez qu'il ne faut plus toucher à la calibration, sur certains pilotes on peut inhiber l'auto-calibration.

Certains pilotes fonctionnent sans capteur d'angle de barre. Cependant, le capteur d'angle de barre apporte une donnée fiable et permet de visualiser la position du safran sur les afficheurs.

 

Comment faire fonctionner un pilote automatique ?

L'utilisation d'un pilote automatique bateau est simple.Les commandes sont données via un pupitre dédié pour les pilotes inboard et des boutons directement sur l'appareil pour les pilotes de barre franche.

Vous pouvez engager et désengager le pilote, déterminer une consigne et la modifier. Installé dans un réseau, le pilote peut être commandé depuis un afficheur multifonction ou un traceur. On peut alors le faire fonctionner sur une consigne waypoint ou une route calculée par le traceur. En clair, théoriquement il n'y a plus besoin d'un pupitre dédié, tout se fait sur le traceur. Néanmoins, nous vous conseillons de conserver un pupitre dédié près de la barre pour avoir un accès rapide à toutes les fonctions essentielles. Si, par exemple, il vous faut désengager le pilote dans une situation d'urgence et reprendre la barre en main, il suffit d'appuyer sur un bouton sur le pupitre à portée de main au poste de barre.

On peut également commander le pilote avec une commande à main sans fil. Des modèles de commandes à main comportent non seulement les boutons de modification de cap, marche et arrêt, mais aussi un écran sur lequel on peut lire la vitesse et le cap.

 

Quel sont les différents modes de fonctionnement ?

On trouve généralement les modes suivants :

mode compas

mode waypoint

mode vent

Certains modèles offrent des modes complémentaires, dédiés à la pêche ou à la conduite de bateaux à moteur.

Mode compas

Le pilote suit une consigne de cap compas. C'est le mode le plus simple et le plus souvent utilisé. La consigne est un cap compas, qui peut être altéré par pas de 1° ou 10°, et le pilote suit ce cap.

Mode waypoint

La consigne est un waypoint ou une route composée de segments, de waypoint en waypoint. Le pilote suit alors la route qui a été calculée par le traceur. Lorsque vous arrivez à un waypoint, vous devez donner l'instruction de suivre le bord suivant, et ainsi de waypoint en waypoint. 

Mode vent

Il faut un capteur aérien dans le système si le pilote est en réseau ou un capteur girouette-anémomètre directement relié au pilote. La consigne est un angle au vent. Ainsi, le pilote conserve toujours la même allure, qu'elle que soit la direction du vent. Utile au large par conditions de vent stable.

Toutes les marques pour Pilotes automatiques

Évaluations et notes des clients

Toutes les évaluations des clients (109.353)
Icône de profil utilisateur

Christiane C. le 24.02.2021

Service rapide et efficace, bravo !

Icône de profil utilisateur

Christian S. le 24.02.2021

Très pro. Tarif bien placés, et livraison soignée et rapide.

Icône de profil utilisateur

Michel B. le 24.02.2021

Très bien sauf que cest moi qui me suis trompé de produit