lang-fr
Deutsch
English
Nederlands
Italiano
Español
Afficher les résultats pour:

Termes liés à la recherche

Contactez nous: 01 84 88 45 98

Émetteurs / Récepteurs AIS

Transpondeur AIS Classe A / Classe B. Les émetteurs-récepteurs AIS s’appellent des Transpondeurs. Ils envoient des informations sur deux fréquences radio réservées (161,975 MHz et 162,025 MHz). Il existe deux classes d’AIS et ce système de sécurité est maintenant disponible pour la plaisance. L’AIS Classe A utilisé en marine marchande a une puissance de transmission de 12 W alors que l’AIS Classe B a une puissance d’émission de 2 W et il est destiné à la plaisance.
 
Cette division évite de saturer les canaux. Les dispositifs Classe A pour la marine professionnelle sont toujours prioritaires alors que les AIS classe B doivent attendre une disponibilité de transmission. Un transpondeur Classe B envoie un nombre limité d’informations. Il n’envoie pas par exemple la route, le cap, etc.
 
La portée du transpondeur, en fonction de la hauteur de l’antenne, est de 20-30 milles nautiques. Ces signaux sont reçus par des récepteurs AIS. La densité d’émissions des messages est fonction de la vitesse du bateau qui les émet. Les données relatives à la lutte anticollision sont envoyées plus souvent depuis les navires naviguant à grande vitesse que depuis ceux qui sont au port. Le taux de répétition permet d’indiquer les changements de route du navire. Les navires avec une vitesse supérieure à 23 nœuds envoient normalement des données toutes les 2 secondes, un navire avec une vitesse entre 14 et 20 nœuds, toutes les 6 
secondes. 
 
Les données AIS reçues sont affichées sur la cartographie à l’aide de logiciels de navigation sur PC et sur tous les traceurs de carte compatibles. La superposition des données AIS en calque sur la carte permet de visualiser les navires environnants. L’affichage AIS n’est pas influencé par les conditions météo et l’état de la mer, contrairement au radar. Un radar est en général délicat car il envoie des impulsions électromagnétiques qui peuvent être altérées par la pluie ou les vagues et qui génèrent des échos non identifiés. L’AIS permet également de visualiser les destinations de navires (dotés d’AIS) cachés par un promontoire par exemple.
 
L’affichage des données AIS sur l’écran permet d’avoir une vue d’ensemble du trafic autour du bateau et il aide à prévenir les collisions. L’AIS est une amélioration incontestable pour la sécurité en mer. La procédure d’échange de données est standardisées dans le monde entier et fonctionne sur toutes les mers, quel que soit votre pavillon. 
Sur certains traceurs compatibles, il est possible de régler une alarme anticollision. Il suffit de définir un cercle de distance. L’alarme se déclenche lorsqu’un navire franchit ce cercle. Une autre méthode consiste à définir un temps à la cible, par exemple de 15 mn : en fonction de la vitesse, du cap, un signal vous préviendra du risque de collision.
 
Les informations reçues sont affichées avec des symboles très reconnaissables, même pour les utilisateurs débutants. L’identification de la destination, par exemple, est plus facile que sur un radar. Des textes clairs sont également affichés dans une fenêtre. Les structures comme les phares, bouées, éoliennes, etc. sont équipées de transpondeurs AIS (ATONS). Une toute nouvelle image apparaîtra sur votre écran lorsque vous naviguerez dans un chenal par exemple : chaque bouée se présentera elle-même (Hello, je suis la bouée “73B” position XY).
 
Les modifications qui ne sont pas encore mises à jour sur les cartes sont facilement identifiables. D’autre part il est possible de régler les signaux lorsque par exemple une nouvelle situation de danger évolue. S’il existe une station terrestre proche, une bouée virtuelle de danger peut avertir le trafic maritime. 
 
Les balises AIS S.A.R.T sont de tous nouveaux systèmes de sécurité. Elles envoient la position réelle d’un homme à la mer via la technologie AIS directement sur votre PC ou votre traceur.  
 
Récepteur ou transpondeur ? 
Les prix des transpondeurs Classe B ont beaucoup diminués. Nous conseillons le choix d’un transpondeur, grâce aussi aux nouveaux séparateurs d’antennes. L’antenne VHF existante peut être utilisée sans aucun problème.  Avec un transpondeur à bord, même un petit bateau gagne en sécurité en cas de mauvais temps, de brouillard, de mauvaises conditions nocturnes et il peut être vu des autres navires. 
 
plus d'informations
Transpondeur AIS CAMINO-108
Image du produit
AMEC Transpondeur AIS CAMINO-108
489.95 EUR en stock à partir de 489,95 €
Transpondeur CAMINO 108 avec antenne GPS
Image du produit
Transpondeur AIS CAMINO-108S avec séparateur et antenne GPS
Image du produit
NOUVEAU
Transpondeur B600 AIS SOTDMA
Image du produit
Transpondeur B600 AIS SOTDMA / avec WiFi
Image du produit
easyTRX / Emetteur-récepteur AIS
Image du produit
-12%
easyTRX2S - Transpondeur AIS
Image du produit
Transpondeur AIS 650
Image du produit
RAYMARINE Transpondeur AIS 650
759.95 EUR en stock seulement 759,95 €
Splitter NSPL 400
Image du produit
SIMRAD Splitter NSPL 400
274.95 EUR en stock seulement 274,95 €
Transpondeur AIS MA-500TR
Image du produit
ICOM Transpondeur AIS MA-500TR
949.95 EUR en stock à partir de 949,95 €
Transpondeur AIS classe A CLA 1000
Image du produit

Émetteurs / Récepteurs AIS

Transpondeur AIS Classe A / Classe B. Les émetteurs-récepteurs AIS s’appellent des Transpondeurs. Ils envoient des informations sur deux fréquences radio réservées (161,975 MHz et 162,025 MHz). Il existe deux classes d’AIS et ce système de sécurité est maintenant disponible pour la plaisance. L’AIS Classe A utilisé en marine marchande a une puissance de transmission de 12 W alors que l’AIS Classe B a une puissance d’émission de 2 W et il est destiné à la plaisance.
 
Cette division évite de saturer les canaux. Les dispositifs Classe A pour la marine professionnelle sont toujours prioritaires alors que les AIS classe B doivent attendre une disponibilité de transmission. Un transpondeur Classe B envoie un nombre limité d’informations. Il n’envoie pas par exemple la route, le cap, etc.
 
La portée du transpondeur, en fonction de la hauteur de l’antenne, est de 20-30 milles nautiques. Ces signaux sont reçus par des récepteurs AIS. La densité d’émissions des messages est fonction de la vitesse du bateau qui les émet. Les données relatives à la lutte anticollision sont envoyées plus souvent depuis les navires naviguant à grande vitesse que depuis ceux qui sont au port. Le taux de répétition permet d’indiquer les changements de route du navire. Les navires avec une vitesse supérieure à 23 nœuds envoient normalement des données toutes les 2 secondes, un navire avec une vitesse entre 14 et 20 nœuds, toutes les 6 
secondes. 
 
Les données AIS reçues sont affichées sur la cartographie à l’aide de logiciels de navigation sur PC et sur tous les traceurs de carte compatibles. La superposition des données AIS en calque sur la carte permet de visualiser les navires environnants. L’affichage AIS n’est pas influencé par les conditions météo et l’état de la mer, contrairement au radar. Un radar est en général délicat car il envoie des impulsions électromagnétiques qui peuvent être altérées par la pluie ou les vagues et qui génèrent des échos non identifiés. L’AIS permet également de visualiser les destinations de navires (dotés d’AIS) cachés par un promontoire par exemple.
 
L’affichage des données AIS sur l’écran permet d’avoir une vue d’ensemble du trafic autour du bateau et il aide à prévenir les collisions. L’AIS est une amélioration incontestable pour la sécurité en mer. La procédure d’échange de données est standardisées dans le monde entier et fonctionne sur toutes les mers, quel que soit votre pavillon. 
Sur certains traceurs compatibles, il est possible de régler une alarme anticollision. Il suffit de définir un cercle de distance. L’alarme se déclenche lorsqu’un navire franchit ce cercle. Une autre méthode consiste à définir un temps à la cible, par exemple de 15 mn : en fonction de la vitesse, du cap, un signal vous préviendra du risque de collision.
 
Les informations reçues sont affichées avec des symboles très reconnaissables, même pour les utilisateurs débutants. L’identification de la destination, par exemple, est plus facile que sur un radar. Des textes clairs sont également affichés dans une fenêtre. Les structures comme les phares, bouées, éoliennes, etc. sont équipées de transpondeurs AIS (ATONS). Une toute nouvelle image apparaîtra sur votre écran lorsque vous naviguerez dans un chenal par exemple : chaque bouée se présentera elle-même (Hello, je suis la bouée “73B” position XY).
 
Les modifications qui ne sont pas encore mises à jour sur les cartes sont facilement identifiables. D’autre part il est possible de régler les signaux lorsque par exemple une nouvelle situation de danger évolue. S’il existe une station terrestre proche, une bouée virtuelle de danger peut avertir le trafic maritime. 
 
Les balises AIS S.A.R.T sont de tous nouveaux systèmes de sécurité. Elles envoient la position réelle d’un homme à la mer via la technologie AIS directement sur votre PC ou votre traceur.  
 
Récepteur ou transpondeur ? 
Les prix des transpondeurs Classe B ont beaucoup diminués. Nous conseillons le choix d’un transpondeur, grâce aussi aux nouveaux séparateurs d’antennes. L’antenne VHF existante peut être utilisée sans aucun problème.  Avec un transpondeur à bord, même un petit bateau gagne en sécurité en cas de mauvais temps, de brouillard, de mauvaises conditions nocturnes et il peut être vu des autres navires. 
 

SVB utilise des cookies pour simplifier vos achats. Dans les pages suivantes, vous aurrez à accepter l'utilisation des cookies. En savoir plus...  Ok