Le monde de l'électricité marine

Commandez avant 13h

Expédié aujourd'hui.
Temps restant :

Marques de cette catégorie

Logo Carlingtech
Des designs innovants et des solutions fortes. Fondée en 1920, Carling Technologies est aujourd'hui un des plus grands fabricants de disjoncteurs magnéto-hydrauliques.
Découvrez tous les produits Carlingtech maintenant
Logo BLUE SEA
Blue Sea Systems vous propose plus de 1000 composantS électroniques pour votre système électrique embarqué. Ces composants soumis aux tests les plus rigoureux, particulièrement durables, sont utilisés dans les secteurs du nautisme et de la marine, mais aussi pour des véhicules utilitaires (par exemple par la police ou les pompiers américains). Avec sa vaste gamme de produits, sa réactivité et un réseau de vente mondial, Blue Sea Systems est l'un des principaux fournisseurs de composants électriques embarqués depuis 1992.
Découvrez tous les produits BLUE SEA maintenant
Logo aqua signal
Sécurité, design et confort sont les points sur lesquels aqua signal ne transige pas. L'illumination à bord des bateaux à moteur ou des voiliers a un rôle vital en matière de sécurité. Ceci inclut les feux de navigation les lumières sous-marines et l'éclairage intérieur. aqua signal offre à tous les navigateurs un choix versatile d'éclairage à bord. Illuminez votre bateau ! Le récit du succès d'Aqua Signal commence en 1868, avec la fondation de l'entreprise familiale brêmoise Ahlemann & Schlatter. Il était déjà question de feux pour bateaux conçus pour fonctionner à la parafine et au pétrole. Aujourd'hui, l'entreprise Glamox Aqua Signal, de son nouveau nom, fabrique des éclairages électriques pour l'industrie maritime.
Découvrez tous les produits aqua signal maintenant
Logo HELLA MARINE
Hella Marine fait la lumière sur votre navire ! Spécialisé dans l'éclairage marin d'extérieur et d'intérieur et feux de navigation, Hella Marine développe continuellement des produits contemporains, économes et durables. 
Découvrez tous les produits HELLA MARINE maintenant
Logo Mastervolt
The power to be independent! MASTERVOLT offre une nouvelle innovation, avec un grand savoir-faire. La société élargit les possibilités dans le domaine des systèmes électriques avec des composants de technologie avancée. Chaque produit MASTERVOLT est conçu pour longue durée de vie et des performances optimales, et ce, même dans des environnements difficiles !
Découvrez tous les produits Mastervolt maintenant

Meilleures offres pour Électricité

L'installation électrique à bord est un sujet complexe, mais de nombreux travaux peuvent être faits avec un minimum de connaissances techniques. Vous trouverez ici les équipements (batteries, chargeurs, feux de navigation, etc. ), les règles de base et conseils.  En savoir plus sur Électricité...
Électricité

Électricité à bord

- Les éléments et composants de base expliqués simplement -

Nous expliquons ici de façon simple et facile à comprendre les règles de base d'une installation électrique à bord d'un bateau et les relations entre tous les éléments qui la compose. Les connaissances apportées par nos experts devraient vous permettre d'identifier les points à vérifier sur votre installation électronique du bord, pour les corriger vous-même avant qu'ils ne commencent à poser des problèmes. Avec plus de trente ans d'expérience, nous connaissons les principaux problèmes et les questions auxquelles nos clients sont confrontés. Ceci nous aide à sélectionner les articles des qualité des plus grandes marques telles que MASTERVOLT, VICTRON, etc. Ne vous en faites pas, tout est plus simple qu'il n'y paraît ! Si vous décidez de faire appel à un professionnel, vous serez mieux préparé pour comprendre son langage, ce qu'il ou elle vous propose et vous pourrez plus facilement échanger les idées.

Indications générales d'électricité à bord

En général, sur un bateau, pour des raisons évidentes de sécurité et de fiabilité il faut utiliser les équipements aux niveaux de qualité les plus élevés, que ce soit pour les voiliers ou les bateaux à moteur. Une panne électrique en mer (près des côtes ou au large) peut avoir des conséquences graves. Par conséquent, il faut également inspecter très régulièrement l'installation électrique et tout le circuit d'énergie du bord et ne pas hésiter à remplacer les éléments douteux. Tout les équipements s'usent. Et les dures conditions météo, l'air salin et l'humidité en mer attaquent les éléments de votre installation beaucoup plus durement que s'ils étaient à terre.


À chaque fois qu'un nouvel équipement est ajouté ou installé, comme un propulseur d'étrave, guindeau électrique, traceur avec radar, chauffage, un système audio marine , une machines à café ou un même un chargeur d'ordinateur portable, la consommation d'électricité à bord peut augmenter de manière significative. Non seulement il faut repenser les capacités des batteries , mais aussi dimensionner le chargeur en conséquence.

Bateaux à moteur et voiliers : voilà les différences essentielles pour l'installation électrique !

À chaque bateau son système de circuit électrique. L'équipement et le câblage de l'installation électrique diffèrent d'un voilier à un bateau à moteur. C'est le programme d'utilisation du bateau qui dicte l'architecture du système. C'est facile à saisir si vous considérez une route à la voile et la même au moteur.

Électricité à bord sur des voiliers

Sur un voilier, les batteries sont normalement pleinement chargées au moment d'appareiller. Dans la plupart des cas, le moteur (donc l'alternateur) ne tourne que pendant un temps très court, pendant la manœuvre d'appareillage et la sortie de port. Dès que les voiles sont établies et le moteur coupé, tous les instruments, radio, pilote, traceur et autres équipements consommateurs tirent sur les batteries. Une fois rentré au port ou arrivé au mouillage, bien qu'on ait un peu manœuvré au moteur, les batteries sont déchargées. Alors, le chargeur et la puissance de quai doivent assumer la charge jusqu'au lendemain. On veut tous que les batteries soient à nouveau pleinement chargées pour la prochaine sortie, non ?

Électricité à bord sur des bateaux à moteur

Les batteries d'un bateau à moteur sont également pleines au moment du départ. Mais contrairement à un voilier le circuit des équipements consommateurs à bord est alimenté par l'alternateur qui tourne en permanence en navigation. Ce n'est qu'au mouillage à l'ancre, ou au port sans puissance de quai que les équipements consommateurs sollicitent le parc de batteries. Dès que le bateau navigue à nouveau l'alternateur alimente le circuit et charge les batteries en même temps. Arrivé à destination, ou de retour au port, les batteries sont correctement chargées et la prise de quai peut finir le travail, le cas échéant. Dans ce cas, il est clair que c'est l'alternateur qui fournit la plus grande partie de l'énergie, ce qui signifie qu'on n'a pas besoin d'une grande capacité de batterie, et que le chargeur de quai peut être dimensionné en conséquence. .

Les équipements des cabines et les architectures des installations diffèrent aussi entre les voiliers et les bateaux à moteur. Par exemple, la distribution du courant de charge de l'alternateur du moteur inboard d'un voilier est bien différente de celle d'un bateau à moteur sportif avec moteur hors-bord.

Quels sont les équipements qui constituent l'installation électrique à bord ?

Les sources d'électricité DC de l'installation du bord sont essentiellement les parcs de batteries et l'alternateur ( avec un régulateur si nécessaire). Les sources additionnelles sont les panneaux solaires, les éoliennes, les piles à combustible et les groupes électrogène. On trouve également des hydro-générateurs. 

De nos jours, avec les smartphones et tablettes, l'une des premières questions que posent les équipiers lorsqu'ils montent à bord concerne les prises disponibles pour charger les appareils qu'ils ont apporté. Mais de nombreux invités ne connaissent pas les particularités d'une installation électrique sur un bateau. Ils doivent comprendre qu'une fois la puissance de quai débranchée, le bateau est en autonomie énergétique et on ne peut compter que sur les sources d'alimentation installées. Ici, comme dans un véhicule ou une caravane, ce sont les batteries et l'alternateur qui constituent les piliers de l'installation électrique.

Lorsque le moteur ne tourne pas et qu'il n'y a aucune autre source pour produire de l'électricité (éolienne, groupe, panneaux solaires), le parc de batterie est la seule source d'alimentation pour les équipements consommateurs. Étant donné la complexité des instrumentations électroniques sur les bateaux de plaisance moderne, une faible capacité des batteries peut poser des problèmes sérieux et une panne totale d'alimentation électrique peut vite tourner au désastre, voire provoquer des situations d'urgence.


Il faut garantir la fiabilité des parcs de batteries ! 

L'un des points essentiels est la capacité des batteries requise. Nous recommandons vivement de ne pas lésiner sur les caractéristiques des batteries. En pratique, nous constatons souvent que des propriétaires de bateaux choisissent une batterie de remplacement en fonction des dimensions physiques de celle-ci, pour qu'elle loge dans l'emplacement de l'ancienne batterie sans vérifier les capacités. Si la capacité de la batterie ne répond pas aux besoins, elle sera vite déchargée, et vite usée. Pour des batteries de servitude, sauf spécifications contraires du fabricant, les batteries ne doivent pas subir des décharges supérieures à 50%. Pour une batterie de 100 Ah (type au plomb), seulement 50 Ah sont réellement disponibles ! Dans les fiches techniques, vous trouverez aussi la valeur pour la profondeur de décharge (DoD - "Depth of Discharge").

Comment calculer l'énergie dont j'ai besoin sur mon bateau ?

Il n'y a pas de réponse universelle ! La consommation d'électricité à bord est fonction des équipements et aussi de la façon dont ils sont utilisés, ainsi que du programme de navigation. Il convient de réaliser un bilan électrique et s'y tenir lorsqu'il s'agit de choisir les batteries à acheter. Le bilan électrique met en évidence les besoins d'énergie de chaque équipement consommateur et amène à réfléchir sur l'utilisation raisonnée de ces appareils ou l'ajout de sources d'énergie additionnelles.

Puis-je utiliser des sources d'énergie solaire et éolienne pour mon installation électrique à bord ?

Évidement ! Les sources d'énergie additionnelles comme les panneaux solaires , une éolienne, une pile à combustible ou un groupe électrogène compact et silencieux , peuvent grandement améliorer l'installation. Cependant, étant donné la limite des surfaces disponibles sur un bateau, il est quasiment impossible de couvrir tous les besoins quotidien du bord avec seulement de l'énergie solaire et éolienne.

Panneaux solaires pour bateaux - vue générale.

Pour installer un système de panneaux solaire, vous trouverez des packs de base et complets ainsi qu'une riche sélection de composants en provenance des meilleurs fabricants tels que SUNWARE, SUNPOWER, SUNBEAM, PHAESUN, etc. Chaque système d'énergie solaire comprend au moins un module, un régulateur de charge, les accessoires de montage et d'installation, tels que de la colle, des câbles de connexion, des prises, des étriers, des fusibles et bien sûr des goulottes de câblage. Les câbles qui courent sous le pont doivent âtre connectés au régulateur.

De nos jours, il y a différents types de modules solaires disponibles, pour répondre à tous les besoins. On trouve des panneaux solaires haute performance et des panneaux fins, semi-souples pour le montage sur des surfaces courbes. .


Un régulateur de charge, ou régulateur solaire doit correspondre au panneau installé. Il doit traiter la puissance sortie du module mais il doit être dimensionné pour ne pas être poussé dans ses limites et pouvoir supporter une puissance supérieure en cas d'extension du champs solaire.

Il y a plusieurs types de régulateurs , comme par exemple les modèles standard PWM ou MPPT, disposant de une ou deux sorties, avec un capteur de température de batterie intégré ou externe, un afficheur LCD ou un simple indicateur LED, etc. Comme vous pouvez le constater, il y a des solutions pour chaque cahier des charges.


Notre conseil : Ne connectez jamais un module solaire à une batterie sans entretien sans installer un régulateur de charge ! Lorsque la batterie est pratiquement chargée, un module connecté directement se trouve en situation de sous-utilisation, ce qui peut causer une sur-tension au-dessus de la limite acceptable pour le courant de charge, entraînant une surcharge de la batterie et le dégagement de gaz..

Sources d'énergie au port

Les sources d'énergie pour un circuit 230 V AC à bord sont les onduleurs, groupes électrogènes et prises de quai au port.

En tant que distributeurs de matériels électriques, nous devons vous donner les informations suivantes avant d'aller plus loin : En matière de courant domestique, on qualifie les lignes en 230 V de basse tension. Mais attention, ce niveau de tension est dangereux et à manier avec précaution. Comparées aux très basses tensions de courant continu en 12 ou 24 V utilisées dans les circuits d'alimentation à bord, 230 V en courant alternatif signifie un danger pour les utilisateurs et l'environnement si l'installation n'est pas proprement faite. Il y a des réglementations nationales et internationales en la matière, qui doivent être scrupuleusement suivies pour éviter les risques d'accident et de blessures. C'est pour cela qu'il faut faire appel à un électricien professionnel expérimenté et habitué à ce genres d'installations pour mettre en place un circuit 230 V sur un véhicule ou un bateau. Pour tout question technique, n'hésitez pas à faire appel à un électricien marine local.

Si vous souhaitez lire davantage sur ce sujet, vous pouvez rechercher la description de la norme Européenne EN ISO 13297, et de nombreux articles et ouvrages spécialisés sont disponibles. 


Puissance de quai 230 V

Lorsque le bateau est au ponton ou au quai, c'est la puissance de quai 230 V qui est la source d'électricité la plus efficace pour alimenter le circuit AC 230 V du bord. Une prise de quai montée sur un long câble permet de se connecter au réseau 230 V AC par une prise sur le ponton et relier le circuit du bord au secteur. Les prises utilisées doivent répondre à la norme CEE qui évitent le branchement incorrect du neutre.

À bord, le courant qui provient de la prise de quai va au bloc de connexion qui distribue l'électricité en 230 V dans le circuit de l'installation à bord. Le bloc de connexion contient un disjoncteur différentiel de fuite à la terre et un disjoncteur différentiel. On trouve ces disjoncteurs sous les dénominations GFCI ou ELCI ou RCCB. Le dispositif le plus sûr est le disjoncteur différentiel RCCB associé à un coupe-circuit anti-feu (AFDD), qui peut déceler des étincelles à bord, qui se produisent par exemple sur des prises de courant défectueuses, lors de la rupture d'un câble ou d'une isolation endommagée. Ces avaries sont les causes de départs de feu.


Onduleurs

Dès que vous quittez le port, ce sont les batteries et l'alternateur qui constituent la source d'alimentation électrique sur le circuit DC. Si vous avez besoin de faire fonctionner des équipements consommateurs en courant alternatif 230 V (AC), il faut un onduleur.  Celui-ci convertit le courant continu 12 ou 24 V (DC) en courant alternatif 230 V (AC). Un onduleur permet d'utiliser des appareils en 230 V. Au besoin, le courant qu'il génère peut alimenter le circuit AC du bord. Note de sécurité : L'installation électrique est un travail à faire par des professionnels !

L'onduleur peut alimenter le circuit AC, mais il faut veiller à ce que la prise de quai et l'onduleur n'alimentent pas le même circuit 230 V en même temps. À cet effet, les onduleurs efficaces sont souvent muni d'une fonction de priorité de commutation, ou système de transfert intelligent, qui déconnecte immédiatement l'onduleur du circuit AC dès que la puissance de quai est présente, pour commuter le circuit sur le 230 V du secteur. Pour les appareils qui ne possèdent pas cette fonction, des commutateurs électroniques automatiques ou manuels sont disponibles. Selon les modèles, un onduleur fournit un courant pur sinusoïdal ou quasi-sinusoïdal. 

Convertisseurs pur sinus

Les convertisseurs sinusoïdaux sont recommandés pour alimenter xdes équipements sensibles, tels que les chargeurs de mobiles (téléphone, tablettes, PC), les brosses à dents électrique, rasoirs, équipements médicaux, chauffages, fours à micro-ondes, machines à café, etc. Les convertisseurs quasi-sinus sont meilleur marché, car leurs circuits électroniques sont moins complexes et conviennent pour alimenter des appareils électriques simples, comme des bouilloires, sèche-cheveux, des outils électriques simples, etc.

Les appareils connectés déterminent la puissances requise pour l'onduleur, exprimée en W ou VA. 


Attention, nous avons observé que souvent les gens ne pensent pas à la source d'énergie qui alimente l'onduleur : à savoir le parc de batterie, et l'alternateur (lorsque le moteur tourne). Lorsqu'un équipement consommateur est gourmand en 230 V, la batterie est fortement sollicitée et peut se trouver rapidement déchargée.

Est-il logique de faire fonctionner le convertisseur et le chargeur de quai simultanément?

La réponse est simple : non. Bien que les installations modernes ont des systèmes de commutation efficaces, il se produit des pertes de courant dans les conversions de tensions des deux appareils, qui en fait déchargent les batteries. Le mouvement perpétuel n'existe pas !

Le conseil de notre expert

Si le circuit 230 V du bord est alimenté par un onduleur, le chargeur de quai doit être déconnecté du circuit ou carrément éteint !

Groupe électrogène (AC)

Un groupe électrogène permet d'alimenter le circuit 230 V du bord sans solliciter les batteries lorsque le bateau reste longtemps éloigné de toute puissance de quai. Il y a des groupes électrogènes portatifs avec réservoir de carburant intégré et disponibles en différentes puissances. Il peuvent aussi bien servir à alimenter un équipement particulier en direct qu'être branché au circuit 230 V AC du bord. Sur les gros bateaux, on installe souvent un groupe diesel d'une puissance supérieure à 3,5 KW. Les groupes électrogènes 230 V ne doivent pas alimenter le circuit AC en même temps que la puissance de quai ou l'onduleur. Il faut donc installer des commutateurs automatiques ou manuels.

Technologie de charge à bord

Comme décrit, les batteries et l'alternateur sont les piliers d'une installation électrique à bord. Lorsque le moteur (donc l'alternateur) ne tourne pas, ce sont seulement les batteries qui alimentent le circuit DC du bord. Les batteries stockent l'énergie électrique et elles ont besoin d'être correctement rechargées. 

Lorsqu'on demande "comment rechargez-vous les batteries du bord", la réponse la plus fréquente est : "c'est simple : avec l'alternateur ou la prise de quai". Bien sûr, mais il y a d'autres questions derrière cela : "combien de batteries y-a-t-il à bord ? ", "à quoi servent les batteries ? ", "comment le courant de charge de l'alternateur est-il acheminé aux batteries ? "... En fait, les installations électriques à bord d'un bateau sont très diverses. 

Il y a des installations simples sur les petits bateaux, où l'on trouve une seule batterie pour démarrer le moteur et alimenter les équipements. Lorsque le moteur ne tourne pas, il y a là un risque que les appareils consomment trop d'électricité et que la batterie soit déchargée et ne puisse plus permettre le démarrage du moteur.

Pour éviter cette situation, des chantiers ou des propriétaires installent deux batteries qui sont utilisées alternativement. Lorsqu'une batterie est déchargée, le système permet de basculer sur l'autre. En fait, cela revient à accroître la capacité de stockage d'énergie. Néanmoins, il reste le risque de se retrouver dans la situation où la réserve d'électricité est épuisée et de ne pas pouvoir démarrer le moteur.

Ainsi, sur les bonnes installations il y a plusieurs batteries, dont une dédiée au démarrage du moteur. Elle est toujours correctement chargée, puisqu'elle n'est sollicitée que pour démarrer le moteur et ensuite rechargée par l'alternateur pendant le temps de fonctionnement du moteur. La batterie (ou le parc de batteries) de servitude alimente tout le circuit électrique du bord. Même si la batterie de servitude est déchargée, le moteur peut être démarré puisqu'il a sa batterie de démarrage isolée du circuit du bord, et ainsi l'alternateur peut servir aussi à recharger la batterie de service pour continuer à alimenter les équipements. Sur les unités plus importantes, on installe aussi des batteries supplémentaires dédiées au guindeau et propulseurs pour éviter de "tirer" sur les batteries e service. Ces équipements sont gourmands en énergie. L'autre avantage de leur installer des batteries dédiées est de raccourcir les chemins de câbles (et ainsi diminuer leurs sections).

Évaluations et notes des clients

Toutes les évaluations des clients (107.293)
Icône de profil utilisateur

Gilles D. le 23.11.2020

Produit livré très rapidement et en parfait état et à la hauteur de ma commande

Icône de profil utilisateur

XAVIER S. le 23.11.2020

Efficace, rapide en un mot parfait

Icône de profil utilisateur

SEBASTIEN B. le 19.11.2020

Tout très bien super commande