Manilles textiles / Erses à bouton

Les manilles textiles, ou manilles souples, sont de plus en plus répandues dans le monde du nautisme. Mais quel est exactement l'avantage de ce type de manilles pour les voiliers ? Lisez ce qui suit pour obtenir une réponse aux plus importantes questions et profitez de nombreux conseils utiles au passage ! Les manilles textiles marines ont de nombreux avantages. Elles sont peu coûteuses, leur flexibilité permet de les enrouler autour de la plupart des points d'ancrage, elles pèsent un point infime en comparaison avec leurs cousines de métal et il suffit d'un peu de patience et de dextérité pour les faire soi-même - en résumé, elles ont révolutionné le gréement courant des bateaux à voile, quillards de sports et dériveurs. Vous voulez acheter une manille textile ? Sur notre boutique en ligne, vous trouverez toute une sélection de manilles et erses à bouton des marques les plus réputées, telles que Gleistein, Seatec et Antal. En savoir plus sur Manilles textiles...

À quoi servent les manilles textiles ?

- Conception et utilisation -

Avec l'irruption dans le secteur des cordages high tech à très grande résistance, comme les cordages "Dyneema", les manilles textiles ou erses à bouton sont devenues des incontournables sur les bateaux. Pour fabriquer une manille textile destinée à la navigation, un œil est épissé à l'une des extrémités d'un cordage court, tandis qu'un nœud de sifflet de bosco ferme l'autre extrémité. Ces manilles textiles à la fois légères et résistantes sont souvent utilisées pour, par exemple, fixer les écoutes du génois à son point d'écoute, et éviter le risque que constitue un crochet en métal ou mousqueton inox balancé en tout sens au gré du vent.

Différents types de manilles souples et erses à bouton ont été développés pour la navigation à voile ces dernières années. Elles servent aussi pour l'escalade et comme manilles à forte résistance pour des applications en haute mer ou de plein air.

Qu'est-ce que le Dyneema ? Les cordages en Dyneema sont fabriquées à partir de fibres synthétiques à base de polyéthylène dont la masse molaire est très importante (haute densité), que l'on appelle également des fibres PE-UHMW (pour "Polyéthylène de masse molaire très élevée" en anglais). Ces fibres sont apparues sur le marché dans les années 1980 et ont ensuite connu plusieurs évolutions.

Quels sont les avantages des manilles textiles ?

- Comparaison des manilles : manilles en métal vs manilles textiles -

Les manilles textiles sont très souples et fabriquées dans un matériau doux, qui n'abîme pas et ne raye pas les surfaces à bord, comme le pont. À la différence des manilles en métal, elles flottent, sont faciles à attacher à des endroits difficiles à atteindre et se détachent et se rattachent avec facilité, même après avoir été soumises à de fortes tensions. Elles sont aussi extrêmement résistantes :

pour un diamètre de seulement 3 mm, ce type de manille souple a une charge de rupture pouvant aller jusqu'à 500 kg, avec une charge de travail de 250 kg. Les manilles à très forte résistance sont non seulement utilisées en navigation hauturière, mais aussi dans le secteur du plein air, pour les véhicules et les équipements des véhicules tout terrain. Avec un diamètre de 10 mm, la charge de rupture augmente jusqu'à douze tonnes.

Les manilles textiles ont cependant des désavantages, le principal étant qu'elles ne peuvent pas être détachées lorsqu'elles sont sous tension. Les cordages tressés ne sont pas non plus résistants à 100% à l'abrasion, et elles peuvent être cisaillés par un coin particulièrement acéré - il faut donc vérifier régulièrement leur état et les remplacer éventuellement plus souvent que des manilles en métal. C'est pourquoi il est habituel que les manilles textiles à très forte résistance soient recouvertes d'une couche protectrice.

Utilisation à bord

- Usages diversifiés à bord -

Avec un anneau de friction ou d'autres accessoires, les manilles textiles peuvent aussi remplacer les poulies et les poulies verticales, comme barber-hauler pour régler la grand voile ou comme point d'écoute déporté temporaire. En tant qu'alternative poids plume à leurs cousines de métal, les manilles textiles sont particulièrement utiles en régate, où chaque gramme compte. Certains fabricants proposent des poulies spécialement conçues pour le domaine du nautisme où une boucle Dyneema (loop) remplace la fixation en métal, ce qui convient parfaitement pour attacher les écoutes de génois.

Utilisée pour fixer une écoute (à œil épissé) au point d'écoute d'une voile, une manille textile est moins susceptible d'accrocher le bas étai que pourrait le faire un nœud ou une manille ou un mousqueton en inox. Grâce à leur légèreté, elles sont souvent utilisées pour les points d'écoutes, les balancines de bôme et de tangon, par exemple. La charge de rupture des drisses et des écoutes de génois peut facilement se calculer à partir de la surface de voile :

il suffit de multiplier la surface de voile en mètres carrés par 30 (13 pour un spi). Une manille se casse si la charge de rupture est dépassée. On estime généralement que la charge de travaille d'une manille est sûre lorsqu'elle correspond à environ 40 pour cent de la charge de rupture.

Autres catégories utiles : cordages, manilles en métal et poulies


Des produits compatibles avec le Dyneema se trouvent également sur notre boutique en ligne, comme les manilles en métal (des manilles en laiton, titane ou acier), les anneaux de friction, les poulies verticales, et vous pourrez également trouver des écoutes et des drisses pré-épissées.

Évaluations et notes des clients

Toutes les évaluations des clients (122.513)
Icône de profil utilisateur

Zvonko Z. le 02.07.2022

Super livraison rapide matériel commande ok merci

Icône de profil utilisateur

Pierre N. le 01.07.2022

commande bien traitée, bon accueil teleph., délais respectés, je recommande , Pierre Notarianni, Sté LSA 13

Icône de profil utilisateur

Hubert C. le 30.06.2022

Pas de soucis avec SVB