Anodes en zinc avec 4 m de câble / 2,2 kg

Réinitialiser la position de l'image
Fermer
Retour
Réf. : 21404
en stock
Prix SVB : 69,95 €
Vous économisez : 37%
110,53 €
TTC, port en sus.
pièce
69,95 € TTC, port en sus.

Ajouter maintenant

Valeur incorrecte

Achetez
Réf. :
21404
EAN
1957000007982
Désignation
Anodes en zinc avec 4 m de câble / 2,2 kg

Détails sur le produit

Les anodes en zinc, aussi appelées anodes sacrificielles, protègent de la corrosion les parties métalliques immergées. La protection de la coque se fait à partir de métaux (anodes) qui s'oxydent en premier. Par exemple : Une anode en zinc est montée sur une coque en acier ou aluminium pour la protéger. Elle est "connectée électriquement" et étant à oxydation plus rapide elle est sacrifiée au profit des parties à protéger.

Généralement, les anodes sont à changer chaque année, voire plus fréquemment dans les eaux hautement plus agressives. Les anodes se fixent le long de la quille. Le courant électrique est supérieur à la poupe, à cause de la présence de l'hélice. Il est conseillé de mettre plusieurs anodes en place. Des anodes doivent aussi être placées sur le safran et sur l'arbre d'hélice. Si vous naviguez principalement en eaux douces, nous recommandons l'utilisation d'anodes en aluminium à cause de la plus grande différence de potentiel qu'elles présentent avec d'autres métaux.

Cette anode est montée sur un câble de fixation en inox d 'une longueur de 4m, . Avec une cosse de câble M8 pour connecter l'anode à la partie à protéger. Idéale pour protéger les pontons, grues et bâtiments.

Les clients questionnent les autres clients

Demandez son avis à un autre client SVB qui a déjà acheté cet article.

Votre question sera automatiquement transmise à d'autres clients SVB et publiée sur la page du produit concerné. Ne posez pas de questions que seul des employés de SVB peuvent traiter, telle que la disponibilité d'un produit, par exemple. N'hésitez pas à contacter directement l'équipe SVB par e-mail à info@svb-marine.fr ou par téléphone au 01 84 88 45 98 .

Question technique

Question:
Image utilisateur de Michel C.
Michel C. demandé
le 3 mars 2018
Français
Bonjour, J'ai un bateau fluvial coque acier protégé par des anodes Magnésium. Je dois prochainement naviguer dans les eaux saumâtres aux Pays-Bas. Comment mieux protéger mon bateau sans le sortir donc en conservant mes anodes magnésium. Des anodes complémentaires en zinc suspendues installées la nuit sont-elles la solution? D'avance merci à celui qui aurait une expérience similaire et un conseil à me donner. Cordialement Michel COTTAZ
Réponses:
Image utilisateur de Bernard B.
Bernard B. a répondu
le 3 mars 2018
Bonjour, D'apres moi il faut privilégier des anodes d'alliages identiques afin d'éviter su'elles ne se combattent.. Il existe des anodes à suspendre en magnesium et je pense que dans votre cas,'il faut privilégier ces dernières.
Image utilisateur de Michel C.
Michel C. a répondu
le 3 mars 2018
Je vous remercie pour votre commentaire. Dans l'eau salée, les anodes magnésium doivent s'user très vite car ells sont trop réactives. Vous proposez donc d'augmenter le nombre d'anodes magnésium pour répartir leur usure. Çà me parait cohérent comme démarche. Je pense que deux anodes, l'une à l'arrière et l'autre à l'avant devraient suffire pour compléter celles que j'ai déjà vers le safran et vers le propulseur d'étrave. Merci encore pour votre avis bien utile.

Évaluations des clients

Evaluation des clients

Ratio moyen prix-performance
Ratio moyen Qualité / fabrication
Moyenne satisfaction du produit

Aperçue de l'évaluation

5 étoiles
(2)
4 étoiles
(0)
3 étoiles
(0)
2 étoiles
(0)
1 étoile
(0)
France
13/11/2017
Qualité/prix
Service et conseil au client
Indice satisfaction du produit

Cette note concerne l'article réf. 21404

Livraison rapide a lautre bout de Europe, bien conditionné, prix bien placé, a bientôt.
Autriche
16/08/2017
Qualité/prix
Service et conseil au client
Indice satisfaction du produit

Cette note concerne l'article réf. 21404

Hänge-Zinkanode
wir verwenden die Anode auf unserer Ovni in Marinas
Traduire ce texte